Investissement : Pour une restructuration du fonds MDM Invest

Investissement  : Pour une restructuration du fonds MDM Invest

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ne connaissent pas la crise. Ou du moins ne la subissent pas comme le craignent certains spécialistes des flux financiers migratoires. En témoignent les dernières statistiques de l’Office des changes. À fin juin 2012, les MRE ont transféré au Maroc 27,07 milliards de dirhams contre plus de 26,96 milliards de dirhams durant la même période de l’année précédente, soit une hausse de 0,4%. En ce qui concerne les recettes des MRE, elles ont enregistré ainsi une progression de 20,79% à fin juin par rapport à fin mai, s’établissant à plus de 27,07 milliards de dirhams contre 22,41 milliards, selon la même source.
«Dans le souci de valoriser ces transferts ainsi que la participation de nos concitoyens expatriés au développement du pays, il a été décidé de créer, en 2009, le MDM Invest, un fonds d’aide à l’investissement des Marocains évoluant à l’étranger. Ce fonds permet aux MRE souhaitant créer ou étendre un projet de bénéficier d’une subvention  de 10% du coût des projets ciblés se situant entre 1 et 50 millions de dirhams avec un apport personnel d’au moins 25%», souligne à ALM Abdellatif Maâzouz, ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Le fonds MDM Invest, dont la gestion est confiée à la Caisse centrale de garantie (CCG), est ouvert aux MRE présentant un nouveau projet d’investissement ou un projet d’extension d’un montant égal ou supérieur à un million de dirhams promu directement par un MRE.
Le montage financier des projets combine un apport personnel en devises de 25% du coût du projet, une aide de l’État de 10% du coût du projet et un financement bancaire pouvant atteindre 65% du coût du projet.
«Ce fonds est aujourd’hui au centre d’une réflexion concertée avec les différentes parties prenantes pour l’amélioration de ses performances, dans une démarche globale visant l’optimisation de l’offre du système bancaire marocain au profit des Marocains de l’étranger», précise M. Maâzouz. Pour bénéficier du fonds MDM Invest, il faut remplir trois conditions. D’abord, être Marocain résidant à l’étranger justifiant d’un titre de séjour ou d’une pièce d’identité étrangère ou d’une carte consulaire valide. Ensuite, il faut présenter à la banque un nouveau projet d’investissement ou un projet d’extension, d’un montant au moins égal à un million de dirhams promu directement par un MRE. Et enfin, il faut avoir la décision de la banque portant accord de financement du projet.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *