Ismail Bellali : Le secteur franchira la barre du 1er milliard de dirhams en 2013

Ismail Bellali : Le secteur franchira  la barre du 1er milliard  de dirhams en 2013

ALM :  Comment s’est porté le marché du e-commerce au Maroc au cours de l’année ?
Ismail Bellali : On va se permettre une dernière fois ce regard dans le rétroviseur. L’année 2012 est bien dernière nous, loin dernière nous, car nous évoluons dans un secteur d’activité qui va à grande vitesse! Le paiement en ligne a tenu ses promesses en 2012. Notre objectif en termes de volume qui était de 750 MDH a été dépassé. Ce sont 1,2 millions d’opérations de paiement en ligne qui ont permis d’atteindre un montant global de 752,3 MDH. Il est important de signaler que derrière ses réalisations, on trouve 179.660 porteurs de cartes bancaires marocaines différents. L’activité du paiement en ligne a signé une belle croissance en 2012 par rapport à 2011.
Les porteurs de cartes marocaines ont réalisé 1,18 million d’opérations, pour un montant global de 711,3 millions DH, en progression de +80% en nombre d’opérations et de +46% en montant global. Les porteurs de cartes étrangères ont réalisé, quant à eux, 32 mille opérations pour un montant global de 41 millions DH, en progression de +104% en nombre d’opérations et de +91% en montant global. Les porteurs de cartes bancaires marocaines se taillent la part du lion en termes de paiement en ligne sur les sites marchands affiliés au CMI et à MTC. Leur part représente 97% du nombre et 95% du montant global.

Quelles sont vos perspectives pour l’année 2013 ?
Nous sommes optimistes pour l’année 2013. Le paiement en ligne poursuivra sa forte croissance même s’il est attendu que les variations seront moins importantes dans l’avenir. Ce volet de l’activité devrait d’ailleurs à terme converger vers l’évolution du volet classique du paiement par cartes bancaires, à savoir le paiement sur TPE. L’année 2013 connaîtra certainement le franchissement du seuil à portée symbolique du 1er milliard de DH. Nous prévoyons aussi que la part du paiement en ligne va se renforcer davantage dans le paiement global par cartes bancaires. Ainsi, le paiement en ligne a représenté 6,4% du total des paiements par cartes bancaires marocaines en 2011, puis cette part a progressé à 7,4% en 2012. La contribution devrait se situer à 8% en 2013 selon nos prévisions pour l’année en cours. Par ailleurs, les réalisations pour les deux premiers mois de l’année 2013 nous donnent un avant-goût de ce que sera l’année 2013. Sur cette première période de l’année, les porteurs de cartes marocaines ont réalisé 234 mille opérations, pour un montant global de de 127,5 millions DH, en progression de +54% en nombre d’opérations et de +35% en montant global. Les porteurs de cartes étrangères ont réalisé, quant à eux, 7.220 opérations pour un montant global de 11,9 millions DH, en progression de +59% en nombre d’opérations et de +55% en montant global.

Que faites-vous pour que les Marocains aient davantage confiance dans les transactions bancaires sur le Net ?
L’usage de la carte bancaire en tant que moyen de paiement recèle encore un potentiel important. Le taux de paiement, mesuré par le montant des paiements par cartes bancaires marocaines rapporté au montant des retraits sur les guichets automatiques bancaires, est d’environ 6,5%. Un objectif commun à tous les acteurs concernés par le secteur, à savoir le CMI, les banques et l’autorité de tutelle, est l’amélioration rapide de ce taux en ciblant un taux de 15% dans les 3 prochaines années.
Le paiement en ligne, qui est un volet du paiement par cartes bancaires, est amené à contribuer efficacement à l’amélioration de l’usage de paiement par carte. Les possibilités de paiement en ligne, sur les sites de facturiers, sites de shopping, sites de deals, sites de compagnies aériennes, se multiplient, et le contenu intéresse une large frange de porteurs de cartes bancaires marocains. On estime de ce côté que l’offre s’enrichit pour attirer de nouveaux utilisateurs. Côté du CMI, MTC et des banques, un travail de sécurisation des transactions de paiement en ligne est lancé depuis quelques mois. L’objectif des trois acteurs est de généraliser l’authentification 3D Secure d’ici la fin de l’année 2013.
Rappelons que ce mot barbare traduit simplement la nécessité pour l’acheteur en ligne de s’identifier comme étant le vrai propriétaire de la carte bancaire marocaine qu’il propose pour le paiement en ligne du bien ou du service qu’il est en train d’acheter.

Quelles sont les mesures à prendre pour promouvoir ce secteur ?
La promotion de ce secteur requiert une collaboration forte entre les acteurs concernés. Les banques émettrices des cartes, les opérateurs de traitement et les emarchands, en menant des opérations de sensibilisation, d’amélioration de la sécurité des transactions, et des actions de marketing et de communications.
Le rôle du ministère concerné, MCINT, est primordial pour l’organisation du secteur, sa réglementation et la sensibilisation auprès des administrations publiques pour mettre en place des sites avec possibilité de paiement en ligne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *