Jamal Sellami lors d’un point de presse : «Nous avons réalisé l’objectif du premier tour : Terminer en tête du groupe et rester à Casablanca»

Jamal Sellami lors d’un point de presse : «Nous avons réalisé l’objectif du premier tour :  Terminer en tête du groupe et rester à Casablanca»

A l’issue de la rencontre ayant opposé le Maroc au Soudan, le sélectionneur Jamal Sellami a exprimé sa satisfaction quant aux résultats obtenus depuis le début de la compétition.

«Les principaux objectifs que nous avons tenu à réaliser, lors de notre rencontre face au Soudan, étaient de terminer premier de notre groupe, de ne pas avoir de blessures, de ne pas prendre de cartons et de rester à Casablanca», a t-il souligné.

M. Sellami s’est félicité de «la belle prestation» de ses joueurs «qui ont créé plusieurs occasions sans parvenir à les concrétiser».

«Nous voulons bien sûr gagner ce match», a-t-il d’emblée regretté, indiquant que le plus important est de disputer la suite de la compétition à Casablanca. Le sélectionneur marocain, qui salué la détermination de ses hommes qui n’ont pas encaissé de buts, ce qui est, selon lui, «hyper important» pour le moral et la suite de l’aventure, a fait remarquer que l’équipe du Soudan était bien positionnée et ne laissait pas les espaces suffisants au Maroc pour développer son jeu.

«Nous étions dans une position favorable, un nul nous suffisait pour conserver la tête du classement», a-t-il poursuivi, notant que dans ce genre de situations, «il faut essayer de gagner et de marquer de buts, mais surtout être intelligent et prudent pour ne pas en encaisser le moindre». L’ancien joueur du Raja de Casablanca qui s’est, ensuite, attardé sur ses choix humains et tactiques, a signalé qu’«il était important de donner une chance à tout le monde pour avoir le maximum de solutions tactiques dans la suite de la compétition». De son côté, le sélectionneur du Soudan, Logarusic Zdravko Hrvatsko, a salué les belles prestations aussi bien du Maroc que de ses joueurs.

«Aujourd’hui nous avons défié l’une des meilleures équipes africaines», a-t-il dit, notant que les Lions de l’Atlas ont eu plusieurs occasions mais ont manqué un peu de réalisme pour les concrétiser. Soulignant la puissance de la sélection marocaine, le coach du Soudan a indiqué qu’il a mis en place une tactique pour casser le jeu des Marocains et créer des occasions sur contre-attaque. «J’ai fait 6 à 7 changements par rapport aux premier et deuxième matchs», a précisé le Croate, mettant en avant la belle prestation de ses joueurs qui ont fait montre de beaucoup de courage et de professionnalisme et ont su résister à la pression du public.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *