Jamal Sellami : «Notre victoire face à la Guinée, un appui moral pour aller de l’avant»

Jamal Sellami : «Notre victoire face à la Guinée, un appui moral pour aller de l’avant»

Jamal Sellami s’exprimant en conférence de presse

Lors de la conférence de presse d’après-match, Jamal Sellami a bien manifesté sa satisfaction vis-à-vis de ses poulains. «Notre deuxième victoire face à la Guinée, constitue un fort appui moral qui nous encourage à aller de l’avant et réaliser l’objectif escompté, celui de brandir le trophée de cette compétition», a-t-il déclaré.

L’entraîneur s’est félicité du bon rendement et de la persévérance de ses joueurs, qui en dépit des sorties précoces sur blessure des maîtres à jouer du milieu de terrain Hafidi et Saidi, ont su garder le même rythme et réussi à appliquer à la lettre les consignes tactiques pour l’emporter face à une équipe guinéenne «coriace et organisée». S’exprimant sur la sortie de Hafidi, Sellami a souligné qu’il était obligé de changer sa stratégie de jeu pour s’adapter à cette situation.

«C’est un élément important dans notre échiquier. Malgré sa sortie, nous avons fait entrer en jeu le bon remplaçant (El Karti) et nous avons réussi à marquer trois buts. C’est un bon signe. J’espère que sa blessure n’est pas grave pour qu’il soit présent avec nous lors des prochains matchs», a-t-il souhaité.

Sellami a tenu par la suite à mettre en avant la bonne prestation d’Ayoub El Kaabi, auteur d’un «très bon triplé», qui le met en tête du classement des buteurs avec cinq réalisations, faisant observer qu’à ce niveau-là, le joueur de la Renaissance de Berkane frappe la porte de l’équipe nationale A.

Sellami a, par ailleurs, fait savoir que ces résultats ne relèvent pas du hasard, mais sont le fruit d’un travail continu, entamé depuis 18 mois et marqué par plusieurs stages de concentration et de rencontres amicales. Concernant le dernier match du groupe face au Soudan, le sélectionneur national a précisé que la chance sera donnée aux remplaçants pour signer leur première participation à cette compétition et se familiariser avec ce type de matchs.

De son côté, le sélectionneur de la Guinée Mohamed Kanfory Bangoura a regretté la défaite et l’élimination de son équipe dès le premier tour, soulignant que ses protégés ont pratiqué du bon football et et ont créé beaucoup d’occasions de but, surtout en première mi-temps, qui s’est soldée par un nul (1-1). «Tactiquement, on était bien en place et on a empêché le Maroc de produire son véritable jeu pendant une bonne partie du match, mais dommage, il y a eu cette erreur de passe qui a changé la donne et donné aux Lions de l’Atlas disciplinés tactiquement un appui moral pour trouver leurs repères», a-t-il dit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *