La bonne réaction

Sony aurait-il mal négocié le virage numérique ? La marque nipponne qui a annoncé cette semaine d’importants dégraissages (plus de 20 000 emplois) ne retrouvera pas son équilibre avant 2006. D’autres, comme Philips, peinent encore sur le chemin des nouvelles technologies. Des difficultés assez perceptibles au Maroc où les marques classiques, pourtant bien réputées auprès des consommateurs, cèdent du terrain. Dans les rayons des revendeurs, la différence de prix affichés par les anciens et les modernes est nette. Un écran plat 21 pouces de marque Daewoo à image et son numérique coûte deux fois moins cher qu’un modèle Philips. D’où peut être, cette évolution rapide des marques sud-coréennes. Présent au Maroc depuis une quarantaine d’année, Thomson fait face aujourd’hui à cette révolution technologique. La concurrence étant trop forte à la base, sur les produits d’entrées de gamme, la marque française s’est concentrée sur la technologie innovante : écran plat, DVD, en lieu et place des anciens produits qui ont fait la réputation de la compagnie au Maroc. C’est ce que le directeur général du groupe appelle, «le choix de l’innovation», seule voie de sortie des anciennes marques face aux nouvelles qui ont en commun, une politique commerciale généralement agressive. Les compagnies asiatiques, en phase d’investissement pour la plupart, progressent vite grâce à des actions promotionnelles importantes. Leur percée, sur un temps relativement court, est spectaculaire et pose problème aux marques européennes qui en plus sont pénalisées par la parité euro-dollars (20% d’écart aujourd’hui). Le marché marocain a toujours été assez réceptif aux nouveaux produits. Mais, à la longue, on l’a vu avec certaines marques qui ont disparu après des débuts euphoriques, l’effervescence se tasse. Le retournement de tendance est souvent brutal. Cas de Panasonic qui aujourd’hui n’est plus représentée au Maroc. Quoi qu’il en soit, la situation est aujourd’hui difficile pour le marché local. Les prix des produits électroniques de grande consommation baissent chaque année de 3 à 5 %. C’est une tendance mondiale à laquelle il faut faire face, en innovant et en élargissant la gamme vers le haut. Seulement, le marché marocain en terme de mix produits est à l’inverse du marché français. L’avancée des produits numériques et de la haute technologie est freinée par plusieurs facteurs. Plus de 75% des ventes du marché des téléviseurs sont concentrées sur la plage des 14 à 21 pouces. Seuls 25% concerne le haut de gamme, le numérique. Le choix de Thomson orienté vers les produits innovants et haut de gamme vise le long terme. C’est une stratégie d’avenir. La stratégie s’avère payante puisque le directeur général de Thomson Maroc revendique aujourd’hui le leadership pour la technologie plasma, le DVD. Un repositionnement spectaculaire s’opère vers d’autres produits. De quoi réveiller les appétits. Pour l’avenir immédiat, Thomson s’attaquera au marché des décodeurs. Jusqu’à présent, une obligation contractuelle en Europe l’interdisait de ne commercialiser ce matériel qu’aux chaînes à péage. « Normalement nous avons maintenant la possibilité d’offrir au consommateur final le décodeur CSI 1000 C, considéré comme l’un des plus performants dans sa catégorie ». Le groupe met en avant les importantes avancées réalisées dans la technologie à Plasma (écrans très fins et ultra-plats), les rétroprojecteurs qui se distinguent par une meilleure amélioration de la résolution, de la stabilité et de la qualité de l’image numérique et toute une gamme de produits allant des chaînes Hi Fi mini et micro systèmes à une panoplie de sélection audio. Cette diversité s’accompagne par un réseau puissant de revendeurs à travers tout le Royaume et surtout un ensemble de 17 adresses de services après vente au Maroc. « La facture remise est pour nous un engagement auprès du consommateur qui achète un produit de qualité et un produit garanti ». Autant d’acquis qui permettent d’entrevoir l’avenir avec beaucoup d’espoir. A la longue, conclut M. Berti, le long terme sera payant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *