La révolution marocaine

Faire du Maroc une plate-forme logistique incontournable du bassin méditerranéen, notamment pour le marché européen. C’est en substance ce que veut le Royaume atteindre dans les prochaines années. Tanger-Med, plates-formes logistiques modernes, réforme portuaire, nouveau Code de la route…Le pays multiplie les efforts pour rattraper son retard en matière de logistique, et partant gagner des points en plus de croissance. En se plaçant en tant que plate-forme logistique inévitable dans cette région du monde, le Maroc profitera à la fois aux entreprises industrielles européennes implantées dans le Royaume grâce à des coûts logistiques compétitifs et aux entreprises désirant disposer d’un cadre propice aux opérations logistiques créatrices de valeur ajoutée.
Le gouvernement a lancé, en partenariat avec la CGEM et avec le concours du Fonds Hassan II pour le développement économique et social, l’étude d’une stratégie intégrée pour le développement de la compétitivité logistique du Maroc.  Cette stratégie devrait aboutir à la signature, avant la fin de l’année en cours, d’un contrat-programme Etat-CGEM formalisant les engagements mutuels des deux partenaires pour la réalisation des actions et des objectifs définis. D’ici là, la politique des grands projets commence à donner ses fruits. Conçu comme un grand ensemble portuaire commercial et industriel sur les rives du détroit, Tanger Med est aujourd’hui une réalité qui perce dans la Méditerranée. Le terminal 1 de Tanger Med, opéré par la société « APM Terminals Tangiers», filiale du groupe APM Moller Maersk, est en service depuis juillet 2007. Pour le terminal 2, il est en service depuis le mois d’août 2008.
Pour Tanger Med II, le démarrage des travaux de construction est prévu pour la fin de cette année, après la finalisation du processus d’attribution du contrat de construction et la mise en place du montage financier de l’opération. La mise en service des terminaux 3 et 4 de Tanger Med II est prévue pour sa part à la fin de l’année 2012. Rappelons que l’Agence Spéciale Tanger-Méditerranée (TMSA) vient de procéder à l’attribution des concessions des terminaux à conteneurs 3 et 4 du futur port Tanger Med II. Le terminal 3 a été attribué au groupement formé par Maersk A/S (Danemark), APM Terminals (Hollande) et Akwa Group (Maroc). La capacité de ce terminal sera principalement dédiée à la compagnie Maersk Line. Pour sa part, le terminal 4 a été attribué, quant à lui, au groupement formé par PSA (Singapour), Marsa Maroc et SNI (Maroc). Cela montre que Tanger Med est un complexe portuaire aux dimensions ambitieuses. Il vise à offrir à l’horizon 2015 une infrastructure permettant  le traitement d’un trafic annuel de plus de 8 millions de conteneurs EVP, de 7 millions de passagers, de 700.000 camions, de 2 millions de véhicules et de 10 millions de tonnes d’hydrocarbures. À terme, le port Tanger Med devrait atteindre un trafic en tonnage de l’ordre de 100 millions de tonnes. Cette année aussi, le pays a eu son premier port sec sous douane «Casablanca MITA». Présenté comme le fleuron de la logistique ferroviaire nationale, ce projet de l’ONCF a été mis en service le mardi 29 juillet dernier. Ce port, sur une superficie de 8 ha, a nécessité une enveloppe budgétaire d’environ 100 millions de dirhams et constitue le prolongement du port de Casablanca en matière d’import-export de conteneurs. Il constitue la première phase du projet intégré de la plate-forme logistique qui s’étalera sur une superficie de 40 hectares. La deuxième phase du projet permettra de mettre en place une zone d’activités logistiques (ZAL) opérationnelle à partir de 2010. Sur une superficie de 32 ha, cette zone sera adossée au port sec sous douane. Elle sera équipée en entrepôts répondant aux meilleurs standards internationaux, destinés aux professionnels de la logistique pour y offrir des services intégrés et des prestations génératrices de valeurs ajoutées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *