Le Canada revoit ses relations agricoles avec le Maroc

Le Canada revoit ses relations agricoles avec le Maroc

Décidément, cette 7ème édition du SIAM est une réussite sur tous les plans. Tables rondes, animations, partenariats et découvertes. Tout y est pour en faire le rendez-vous incontournable de l’agriculture au Maroc. À cet effet, Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid a présidé, mercredi 25 avril, à Sahrij Souani à Meknès, l’ouverture du Salon qui se tient sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et qui se clôturera ce dimanche 29 avril. À cette occasion, SAR le Prince Moulay Rachid a été salué par Gerry Ritz, ministre de l’agriculture et de l’agroalimentaire du Canada, pays invité d’honneur du Salon et représenté à cet événement par 16 exposants représentant plusieurs filières. Une présence qui ne manque pas de remettre à jour l’accord de libre-échange entre les deux pays et les différents partenariats et accords d’échange de connaissances et d’expériences. À ce titre, le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, s’est prononcé en faveur d’un «partenariat de développement» entre le Maroc et le Canada. «Entre le Maroc et le Canada, il existe un partenariat commercial que nous voulons plutôt de développement», a déclaré à la presse M. Akhannouch, en marge de la cérémonie d’ouverture du pavillon du Canada au Salon. Pour sa part, M. Ritz s’est félicité de la participation de son pays à cet important événement, émettant le voeu de voir les deux pays oeuvrer dans le but d’établir un partenariat à long terme. Ottawa et Rabat sont d’ores et déjà liées par un partenariat de grande valeur et une relation commerciale développée, a-t-il rappelé, faisant observer que les échanges commerciaux entre les deux pays, constitués principalement de produits agricoles, dépassent annuellement les 500 millions de dollars. Et c’est justement là que l’invité d’honneur du Salon rejoint le thème du SIAM. En effet, le thème «Recherche et Innovation» est au coeur des préoccupations des professionnels et fait partie intégrante du Plan Maroc Vert. Il s’agit, selon les organisateurs, d’un encouragement et d’une mise en valeur des activités novatrices des filières présentées afin de mieux séduire le Canada et de cultiver une nouvelle image de l’agriculture du pays. Le thème «Recherche et Innovation» se traduit aussi par la présence de produits innovants au Salon. Cette thématique est étroitement liée à la nécessité d’une recherche permanente de pratiques agricoles plus durables et plus compétitives, en phase avec les questions climatiques actuelles, particulièrement prégnantes. Aussi, la présentation et la mise en valeur de ces innovations sont un témoignage avant-gardiste des évolutions inexorables à venir, offrant ainsi à l’agriculture marocaine une opportunité d’entrer de plain-pied dans le monde agricole de demain et de se mettre à l’heure des meilleures pratiques internationales. Dans le but d’accompagner le processus de cette révolution verte, le SIAM propose un espace innovant, porteur d’une définition nouvelle du métier d’agriculteur. Son potentiel consiste à créer des effets particulièrement positifs par la formulation de réponses pertinentes à des questions complexes, en s’appuyant sur des partenariats stratégiques ainsi que des coopérations internationales efficaces. À ce titre, la recherche et l’innovation dans l’agriculture au Maroc sont mises en valeur avec l’organisation de 37 conférences offrant ainsi une occasion prometteuse en matière d’échanges et de mutualisation des connaissances entre les pays participants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *