Le Marché Automobile Français en légère baisse

Sur le cumul janvier-avril 2004, 821 310 véhicules légers ont été immatriculés, soit une baisse de 1,8 % en données brutes par rapport à la même période de 2003.
Avec 173 639 voitures particulières neuves immatriculées en avril 2004, le marché français enregistre une baisse de 4 % . Avril n’a pas donné de signe de véritable reprise du marché automobile français qui demeure – avec l’Allemagne – le marché le plus morose des grands pays européens. Ce sont encore les marques françaises qui ont le plus pâti avec une baisse de 8,9 % et notamment du groupe PSA en recul de 14,3 %.
Du côté des marques étrangères, le printemps aura été favorable à Ford qui se reprend bien et enregistre une hausse de 22,5 %. Sur le cumul janvier-avril 2004, 680 523 voitures particulières ont été immatriculées, soit une baisse de 3,1 %. A noter sur cette période une progression de Hyundai à 39,1 %, et de Toyota à 16,3 %, alors que Citroën chute de 11,3 %.
Avec 36 378 véhicules utilitaires légers) immatriculés en avril 2004, le marché progresse de 6,7 %. Cela confirme la bonne tenue de la demande des entreprises, notée depuis le début de l’année.
Sur le cumul janvier-avril 2004, 140 787 véhicules utilitaires légers ont été immatriculés, soit une progression de 5,1 % en données brutes par rapport à la même période 2003.
Après la chute observée en mars, le marché du véhicule industriel s’est repris en avril avec une progression de 13,9 % par rapport à avril 2003. Au cumul janvier-avril 2004, 17 773 véhicules industriels ont été immatriculés, soit une légère baisse de 1,2 % en données brutes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *