Le président de la CAF loue l’organisation exemplaire du CHAN 2018 : «Le Maroc n’a plus à démontrer l’étendue de ses capacités organisationnelles»

Le président de la CAF loue l’organisation exemplaire du CHAN 2018 : «Le Maroc n’a plus à démontrer l’étendue de ses capacités organisationnelles»

A l’occasion de la 40ème assemblée générale ordinaire (AGO) de la Confédération africaine de football (CAF) tenue vendredi à Casablanca, le président de cette instance africaine, Ahmad Ahmad, est revenu sur la cinquième édition du Championnat d’Afrique des Nations tout en louant son organisation exemplaire.

«Le Maroc n’a plus à démontrer l’étendue de ses capacités organisationnelles ni à forcer sur ses aptitudes pour nous convaincre de sa volonté de servir le football africain dans les meilleures conditions possibles», a-t-il souligné. «La réussite éclatante du CHAN-2018 que nous vivons, ici, au Maroc depuis le 13 janvier est encore à mettre à l’actif de toutes les bonnes nouvelles de la CAF», a ajouté le Malgache. S’attardant sur les conditions de cette AGO, M. Ahmad a précisé qu’il s’agit de la première de son genre tenue après son élection à la tête de la CAF. De son côté, le ministre de la jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami, a déclaré que la capacité du Maroc à offrir les conditions optimales pour assurer la réussite du CHAN-2018 témoigne de son expertise en matière d’organisation des grands événements

«Le Championnat d’Afrique des Nations des joueurs locaux (CHAN-2018) s’ajoute au palmarès des grands événements que le Maroc a réussi à organiser avec brio», a-t-il relevé, insistant que le Royaume a veillé, en si peu de temps, à réunir toutes les conditions nécessaires pour garantir le succès de cette édition du CHAN. M. Talbi Alami a, en outre, souligné que la tenue de cette 40ème AGO au Maroc est une «fierté» pour le Royaume, une «reconnaissance» aux différents efforts déployés dans l’objectif de développer et promouvoir le football africain et reflète le rôle effectif du Maroc pour protéger la jeunesse du continent et assurer sa mise à niveau sur tous les plans, notamment éducatif et culturel, et dans bien d’autres registres.

Dans le même sillage, M. Talbi Alami a rappelé le contenu du message royal adressé aux participants au symposium international organisé en juillet dernier à Skhirate sur le thème «Football africain, notre vision», dans lequel le Souverain a assuré que le développement de la pratique sportive, toutes branches confondues, et du football en particulier, est l’un des préalables essentiels pour renforcer les compétences des jeunes, assurer leur insertion dans leur environnement socio-économique et accroître leur immunité contre toute forme de déviance et d’extrémisme. Le but ultime est de les dissuader de risquer leur vie et de compromettre leur avenir en empruntant le chemin de l’immigration illégale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *