Le projet 3D Secure d’authentification sera généralisé à l’ensemble de la clientèle à partir d’avril 2014

Le projet 3D Secure d’authentification sera généralisé à l’ensemble de la clientèle à partir d’avril 2014

ALM : Quelle est la place d’Attijariwafa bank dans le marché des paiements électroniques ?
 

Mohamed Soussi : Avec 16 % de parts de marché au niveau des cartes émises au Maroc, et 19% de parts de marché au niveau des Guichets automatiques bancaires (GAB), Attijariwafa bank a réussi à améliorer et à consolider son leadership dans les paiements locaux avec une part de marché d’environ 24% contre plus de 26 % pour les paiements e-commerce. La part de marché de la banque dans la domiciliation des flux commerçants s’établit à 26% à fin décembre 2013.

Le développement des paiements électroniques est l’un des axes stratégiques de notre Groupe et c’est la raison pour laquelle nous avons développé d’une manière importante notre gamme de cartes monétiques, nos services de paiements et notre libre-service bancaire.
Ce leadership est le résultat d’efforts marketing, technologiques et commerciaux réalisés et accomplis par toutes les lignes de clientèle et de métier du Groupe.

Après avoir équipé chaque client avec au moins une carte de paiement ou de retrait, Attijariwafa bank a identifié de nouveaux moyens d’accroître sa part de marché à travers l’émission de cartes en investissant activement le domaine des cartes prépayées.

Ainsi, suite aux récentes évolutions de la réglementation des changes, Attijariwafa bank a étendu sa gamme de cartes utilisables au Maroc et à l’international, initialement réservées aux entreprises, à la clientèle des particuliers et professionnels à travers la Carte Premier Internationale.

Que faites-vous pour sécuriser davantage ces transactions ?

Pour sécuriser les achats de notre clientèle sur Internet par carte bancaire, Attijariwafa bank a choisi le mode d’authentification le plus fort et le plus innovant (3D Secure). En effet, pour toute transaction d’achat e-commerce, en plus des informations habituelles telles que le numéro la carte bancaire, le cryptogramme (CVV2) et la date d’expiration de la carte, le client reçoit, en instantané, sur le téléphone mobile, un SMS comportant un code unique de paiement qui lui permettra de dénouer sa transaction  (OTP : One Time Passe Word).  
Par conséquent, personne ne peut valider la transaction à sa place et utiliser sa carte dans les sites commerçants agréés.

Depuis l’année dernière, et en partenariat avec Visa, vous avez lancé le service Verified by Visa (VbV). Quel bilan faites-vous de cette expérience ?

Afin de sécuriser les paiements par Internet, la banque a initié le projet 3D Secure d’authentification forte de ses clients pour les opérations de paiement en ligne.  Cette authentification se déroule dans des conditions optimales de simplicité, de sécurité et de rapidité. Le service a été lancé initialement pour les cartes Visa (lancement en Juillet 2013), avant  d’être étendu, par la suite, aux cartes MasterCard, puis aux cartes CMI.
La mise en place de ce service a été accompagnée par l’adoption d’une innovation technologique majeure dans le mode de l’authentification forte, à travers la mise en place d’un système de back up basé sur un serveur vocal SVI qui constitue une alternative au SMS, en cas de retard dans la réception.
Aujourd’hui, les différentes étapes du projet ont été clôturées avec succès et le service sera généralisé à l’ensemble de la clientèle à partir du 1/4/2014.

Quelles sont les perspectives du paiement électronique au Maroc?

Les perspectives sont extrêmement encourageantes et les volumes de paiements enregistrent une évolution à deux chiffres sous l’impulsion des efforts de l’ensemble des acteurs du domaine.

Cette évolution devrait continuer durant les années à venir sous l’impulsion des initiatives gouvernementales dans le cadre de la stratégie Maroc Numeric et des banques dans le cadre de l’amélioration du taux de bancarisation et plus particulièrement des Marocains à faibles revenus.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *