Le Soudan termine sur le podium

Le Soudan termine sur le podium

Les séances fatidiques des tirs au but vont finalement sourire au Soudan qui possède l’un des meilleurs gardiens de cette 5ème édition du CHAN.

Nul ne se doutait que le match de classement du Championnat d’Afrique des Nations, organisé samedi au Grand stade de Marrakech, était plus qu’une rencontre pour arracher une troisième place. Entre les deux pays arabes, la Libye et le Soudan, il s’agissait d’une véritable petite finale et qui a tenu toutes ses promesses. Le pronostic était bien difficile a faire. Chacune des deux formations à fait montre durant ce Championnat de belles prestations. Un parcours honorable lorsqu’on sait que les Chevaliers de la Méditerranée et les Faucons de Jediane ont marqué respectivement 7 et 4 buts et en ont encaissé 6 et 2. Les Libyens adoptent un jeu offensif qui cherche à déstabiliser l’adversaire au moment où les Soudanais, opportunistes, protègent leurs bois et restent à l’affût des moindres occasions pour contre-attaquer.

Pour rappel, les deux protagonistes ont croisé le fer avec le Maroc durant ce Championnat. L’équipe nationale a trouvé toutes les peines du monde pour se défaire de la Libye. Quant au Soudan, la solidité de sa défense a rendu la tâche pénible aux poulains de Jamal Sellami qui s’étaient contentés d’un nul. Le match de ce samedi a donc été un choc entre deux stratégies diamétralement opposées et qui ne sont malgré tout pas parvenues à se départager pendant le temps réglementaire. Cependant, les Soudanais ont changé pour la première fois leur système de jeu. Attaquer pour mieux défendre, tel a été leur slogan du jour.

D’emblée, ils ont commencé à menacer les Libyens et investir leur champ. D’abord timides, les occasions deviennent au fur et à mesure des minutes plus dangereuses. Les attaquants ont soigneusement préparé l’arrivée de leur premier but qui sera inscrit à la 8ème minute par Walla Yagoub sur une jolie déviation de la tête.

Piqués au vif, les Chevaliers de la Méditerranée deviennent incisifs et développent un jeu plaisant et offensif jusqu’au coup de sifflet final. Les Faucons de Jediane se sont repliés en défense, comptant sur les services de leur gardien Akram Elhadi qui s’est brillamment illustré grâce à ses belles parades qui ont empêché les Libyens de revenir au score. Ces derniers ont confondu vitesse et précipitation, notamment par Moftah Taktak qui a manqué de réalisme en surface de réparation.

Mais au football, à force de persévérer on finit par récolter les fruits. Si le but des Soudanais a été marqué au tout début de la rencontre, celui de leur adversaire du jour l’a été en toute fin. Salem Ablo égalise à la 84ème minute et remet tout en jeu. Les séances fatidiques des tirs au but vont finalement sourire au Soudan qui possède l’un des meilleurs gardiens de cette 5ème édition du CHAN.

Elhadi a une nouvelle fois fait parler ses mains en repoussant deux tentatives pour récompenser la combativité de la sélection du Croate Zdravko Logarusic.

Logiquement troisièmes en 2011 déjà lorsqu’ils accueillaient le tournoi réservé aux meilleurs joueurs évoluant sur le continent, les Soudanais montent cette fois-ci sur le podium à la surprise générale, après s’être extirpés d’un groupe contenant les favoris marocains et guinéens, puis avoir éliminé la Zambie en quart avant d’être sortis de peu par le Nigeria dans le dernier carré.

De son côté, la Libye s’incline pour la première fois à l’issue d’une séance de tirs au but, après trois réussites dans l’exercice, ce qui lui avait notamment permis de remporter l’édition 2014, et encore de se défaire du Congo-Brazzaville en quart le week-end dernier.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *