Les ambitions d’une métropole

Les ambitions d’une métropole

Casablanca est une ville dynamique. Sa vitalité se reflète surtout dans l’impressionnante concentration de son tissu industriel : presque la moitié des activités industrielles du pays est installée dans la région du Grand Casablanca avec 2750 entreprises, soit 39% des établissements industriels.
En matière de création d’entreprises sur la période allant du 1er janvier au 30 septembre, près de 1800 entreprises ont été créées, selon les statistiques du Centre Régional d’investissement (CRI). En matière d’investissement, 155 dossiers ont été instruits pour un montant de 7,2 milliards de DH, toujours selon le CRI. Économiquement, la ville occupe le premier rang, à plusieurs niveaux : Casablanca c’est la première zone portuaire du Maroc avec 60% des échanges commerciaux du Maroc. C’est également le premier pôle industriel avec 38% des établissements industriels du pays, 50% de la valeur ajoutée, 48% des investissements. Au niveau de l’emploi, la région emploie 46% de la population active du Maroc. Casablanca, c’est aussi la première place financière du pays avec 30% du réseau bancaire et la totalité des sièges des banques et assurances. Elle concentre également une grande partie des sièges de multinationales.
La ville regroupe ainsi les principales activités du pays. D’abord les secteurs traditionnels. Selon les chiffres de la wilaya de Casablanca, le secteur chimique & parachimique et le secteur agroalimentaire sont les secteurs qui ont contribué le plus à la production industrielle de la région pour une part de 21% et de 43% respectivement. Seul le secteur agroalimentaire a enregistré une baisse de sa production de 16%. Par branche d’activité, les branches qui contribuent le plus à la production industrielle dans la région sont : raffinage (17%), les industries alimentaires (15%), l’industrie chimique (10%) et l’industrie de l’habillement et de fourrures (9%).
À part le secteur agroalimentaire qui a enregistré une baisse de 6% de son chiffre d’affaires, les autres secteurs ont connu des hausses de 4% pour le secteur textile & cuir, 6% pour le secteur électrique & électronique, 8% pour le secteur mécanique & métallurgique et 11% pour le secteur chimique & parachimique. Au niveau des exportations, tous les secteurs sans exception ont enregistré une hausse par rapport à l’année précédente. Les industries les plus dynamiques à l’export sont celles du textile & cuir qui ont réalisé 53% des ventes de la région à l’étranger, suivies des industries chimiques & parachimiques avec 22%.
Les branches les plus exportatrices sont l’industrie de l’habillement et de fourrures, et raffinage qui ont exporté respectivement 38% et 16%. Au niveau des investissements, et hormis les secteurs agroalimentaire et textile & cuir qui ont connu une baisse de l’investissement de 2% et 14%, respectivement par rapport à 2000, celui réalisé par les industries chimiques & parachimiques, éléctrique & éléctronique et les industries mécaniques & métallurgiques s’est accru respectivement de 20%, 37% et 38%. Le secteur de la chimie & parachimie a investi la plus grande proportion, soit plus de 38 %. La ville de Casablanca connaît également une grande concentration des zones industrielles. Il s’agit principalement de la zone industrielle d’Ain Sebâa-Hay Mohammadi qui représente le premier foyer industriel de la Région du Grand Casablanca. En effet, à elle seule, cette zone contribue par 46% à la production industrielle Casablancaise, Avec 38 % du total des unités industrielles, Arrive en deuxième position la préfecture de Sidi Bernoussi-Zenata qui contribue par 23 % à la production industrielle et emploie 21 % de l’effectif employé dans 12 % des unités industrielles existantes sur son territoire, selon les chiffres de la wilaya de Casablanca. À côté des anciennes zones, cinq nouvelles zones ont vu le jour ces dernières années. Il s’agit des zones My Rachid, Dar Bouazza, Bouskoura, Technopôle Aéroport Mohammed V et Nouaceur.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *