Les Marocains optent de plus en plus pour des voitures neuves

À quelques jours du Salon Auto Expo, le premier baromètre du marché marocain de l’automobile est venu dévoiler les tendances du marché de l’automobile, les potentielles évolutions et surtout les prévisions et les critères de sélection des consommateurs marocains. La première enquête réalisée par Eqdom sur le secteur automobile au Maroc, en collaboration avec le grand cabinet d’études français Ipsos, a été présentée à la presse, mardi 11 mai, à Casablanca, par Christophe Laurent, directeur général adjoint d’Eqdom, et Jean-François Meyer, directeur général d’Ipsos Maroc. Dans cette enquête, on constate que la plupart des sondés donnent la priorité à d’autres projets (immobilier par exemple), arrive en seconde et troisième place la non détention de permis de conduire, et disposition d’un moyen de transport (véhicule de service et moyen de transport en commun). On trouve que 58,2% des non possesseurs ont l’intention d’acheter une voiture neuve, contre 33% une voiture d’occasion et 9 % d’indécis. En ce qui concerne les critères d’achat, il y a six axes principaux pris en considération pour l’achat d’une voiture. Il s’agit de la solidité-fiabilité , puis la performance, le meilleure rapport qualité-prix, le prestige-image, l’esthétique et le confort. S’agissant du renouvellement, l’étude constate que pour le deuxième semestre, 45% des possesseurs projettent l’acquisition d’une nouvelle voiture, contre 55% qui ne comptent pas renouveler leur véhicule. Parmi ces 45% de possesseurs, 66% ont l’intention d’acquérir une voiture neuve, 25% cherchent une voiture d’occasion et enfin 9% ne se prononcent pas. Pour les critères d’achat et le prix souhaité, et à l’instar des non possesseurs, les mêmes critères se répètent dans le même ordre: la solidité-fiabilité d’abord, la performance, le meilleur rapport qualité-prix, le prestige-image, l’esthétique et enfin le confort. Concernant la fourchette de prix souhaité, elle varie entre 90.000 dirhams et 150.000 dirhams pour les voitures neuves et 50.000 dirhams et 90.000 dirhams pour les voitures d’occasion. Dans le chapitre notoriété des marques et souvenir publicitaire, l’étude montre que les grandes marques allemandes sont les plus connues au Maroc et occupent les premières places du Top of Mind. Il s’agit de Mercedes, BMW, Audi. Viennent juste après, les deux marques françaises Renault et Peugeot. Kia, Dacia, Volkswagen, Fiat, Citroën, Chevrolet, Ford, Alfa Romeo, Hummer, Toyota complètent la liste des marques connues par le consommateur marocain. En ce qui concerne les intentions d’achat par marque, on retrouve à peu près la même configuration pour un futur achat que pour la notoriété des marques. Mercedes est en tête dans les intentions d’achat, BMW, Audi lui succèdent, puis Peugeot, Renault, Volswagen, Kia, Toyota, Fiat, Dacia… Il faut mentionner que l’étude a été menée sur un échantillon représentatif de 1.000 personnes, soit 500 personnes possédant un véhicule, et 500 non possesseurs. L’étude a pris en compte plusieurs variables et indicateurs afin d’étudier le comportement et les habitudes de consommation de la population cible.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *