Les principaux candidats à la présidentielle au Sénégal

– Abdoulaye Wade: 80 ans, avocat et président sortant. Brigue un nouveau mandat de cinq ans après avoir remporté la présidentielle de 2000, contre Abdou Diouf, après 26 ans d’opposition et lors d’une alternance qualifiée d’exemplaire en Afrique. Ce chantre du panafricanisme et un des pères fondateurs du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad) est le candidat de la coalition "Sopi 2007" (changement en 2007 en wolof).
Personnage médiatique, leader charismatique et véritable bête politique, Abdoulaye Wade a collectionné pendant ses études en France plusieurs diplômes, en droit et en économie notamment.
– Ousmane Tanor Dieng: 60 ans, diplomate. Premier secrétaire du Parti socialiste (PS, ancien parti au pouvoir) dont il est le candidat. Ce proche de l’ex-chef de l’Etat sénégalais, Abdou Diouf, dont il a été l’homme de confiance et le directeur de campagne lors de la présidentielle de 2000 remportée par l’opposant d’alors, Abdoulaye Wade, se présente pour la première fois à une élection présidentielle.
– Idrissa Seck: 47 ans. Ex-Premier ministre du président Abdoulaye Wade, emprisonné pendant sept mois pour malversations présumées dans le cadre de chantiers publics puis libéré en février 2006. Cet ex-fidèle et dauphin pressenti de Wade est ensuite passé dans l’opposition avant un retour au parti au pouvoir annoncé récemment par le chef de l’Etat mais non encore confirmé par l’intéressé. Première candidature à une présidentielle, au nom de la coalition "Ligeyal Sénégal" (travailler pour le Sénégal en wolof), pour ce consultant en management et maire de la ville de Thiès (70 km à l’est de Dakar).
– Moustapha Niasse: 68 ans. Deux fois Premier ministre des présidents Abdou Diouf et Abdoulaye Wade et plusieurs fois ministres des Affaires étrangères notamment, sous le régime socialiste. Ex-envoyé spécial de l’ancien secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, en République démocratique du Congo (RDC) pour les dernières élections dans ce pays.
Cet ancien allié de Wade dont il s’est ensuite séparé se présente pour la deuxième fois à une présidentielle, après celle de 2000, comme candidat de la coalition "Alternatives 2007".
Consultant international, M. Niasse est un ancien responsable du PS dont il a démissionné en 1999 pour créer l’Alliance des forces de progrès (AFP), qui compte 10 députés à l’Assemblée et dont il est le secrétaire général.
– Abdoulaye Bathily: 60 ans. Un ancien allié et ministre du président Abdoulaye Wade devenu un des plus virulents opposants à son régime.
Cet enseignant à l’Université de Dakar, docteur d’Etat en histoire, se présente pour la deuxième fois à une présidentielle comme candidat de la coalition "Jubbanti Senegaal" (redresser le Sénégal en wolof).
Il est secrétaire général de la Ligue démocratique/Mouvement pour le parti du travail (Ld/MPT), un parti de gauche représenté par quatre députés à l’Assemblée nationale dont il a démissionné en juin 2006 pour protester contre une loi de décembre 2005 prolongeant le mandat des députés sénégalais.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *