Les vertueuses qualités du Prophète

Les vertueuses qualités du Prophète

Le Prophète avait un teint blanc rougeâtre, des pupilles noires et de longs cils. (Rapporté par Al-Bayhaki d’après Ali) • Il avait les incisives séparées de sorte que lorsqu’il parlait, on voyait de la lumière sortir d’entres elles. (Rapporté par At-Tirmidy d’après ibn Abbas) • Il avait une grande tête et une barbe épaisse. (Rapporté par Al-Bayhaki d’après Ali) • Ses paroles étaient décisives de sorte que quiconque les entendait, il les comprenait. (Rapporté par Abou Daoud) • Sa couleur préférée était le vert. (Rapporté par Abou Naym d’après Anas) • Son parfum préféré était celui de la fleur de henné. (Rapporté par At-Tabarani d’après Anas) • Ses prières étaient courtes mais parfaites.(Rapporté par Moslim d’après Anas) • Lorsqu’il lui arrivait une chose qui lui plaisait, il disait :  » Louange à Dieu dont seule la Grâce conduit toutes les choses à leur réalisation « . Mais si la chose lui déplaisait, il disait :  » Louange à Dieu en toute circonstance « . (Rapporté par Al-Hakem d’après Aïcha) • Quand on lui donnait à manger, il prenait ce qui se trouvait devant lui, et quand on lui offrait des dattes, il cherchait la meilleure. (Rapporté par Al-Khatib d’après Aïcha) • Quand on lui présentait le premier fruit, il le posait sur ses yeux puis sur ses lèvres et disait :  » Grand Dieu, comme tu m’as offert son premier, offre-moi son dernier « . Puis il le donnait aux enfants qui se trouvaient auprès de lui. (Rapporté par At-Tabarani d’après ibn Abbas) • Quand il se couchait la nuit, il mettait sa main (droite) sur sa joue et disait :  » Grand Dieu c’est en (prononçant) ton nom que je dois vivre ou mourir « . Quand il s’éveillait, il disait : « Louange à Dieu qui nous fait revivre après nous avoir fait mourir, c’est auprès de Lui qui aura la Résurrection « . (Rapporté par Al-Boukhari) • Quand il voulait se coucher en étant impur, il faisait ses ablutions comme pour la prière. Et quand il était impur et voulait manger ou boire, il se lavait les mains puis mangeait et buvait. (Rapporté par An-Nissay d’après Aïcha) • Quand il voulait se coucher, il mettait sa main droite sous sa joue et disait : « Ã” Seigneur, préserve-moi de ton châtiment le jour où tu ressusciteras tes serviteurs  » et il répétait cela trois fois. (Rapporté par Abou Daoud) • Quand il se plaignait (d’un mal), Gabriel l’exorcisait par ces mots : « Au nom de Dieu qui te rétablit, te guérit de toute maladie, contre le mal de l’envieux lorsqu’il porte envie, du mal de celui qui a mauvais oeil « . (Rapporté par Moslim d’après Aïcha) • Quand il rompait le jeûne chez les gens il disait : « Les jeûneurs rompent leur jeûne chez vous, les bons hommes mangent de votre nourriture, et les Anges descendent sur vous « . (Rapporté par Al-Bayhaki) • Quand il mangeait ou buvait, il disait : « Louange à Dieu qui nourrit et abreuve, le rend facile à avaler, et lui crée un exutoire « . (Rapporté par Ibn Hibban d’après Abi Ayoub) • Quand la révélation descendait sur lui, il inclinait la tête, ses compagnons faisaient de même, et il relevait la tête après que la révélation eut cessé. (Rapporté par Moslim d’après Oubada Ben As-Sammett) • Quand la révélation descendait sur lui, on entendait près de son visage comme un bourdonnement d’abeilles. (Rapporté par At-Tirmidy d’ après Omar) • Quand il s’éveillait la nuit, il disait :  » Il n’y a d’autre divinité que Dieu, l’Unique, le Dominateur Suprême, Seigneur des cieux et de la terre, le Puissant qui pardonne « . (Rapporté par Al-Hakem d’après Aïcha) • Quand il lui arrivait une chose qui lui plaisait, il se prosternait en signe de reconnaissance à Dieu à Lui la Puissance et la Gloire. (Rapporté par Ibn Majah d’après Abi Bikra) • Quand il voulait rire, il mettait sa main devant sa bouche. (Rapporté par Al-Baghawi) • Quand il se trouvait seul avec ses femmes, il était le plus tendre des hommes, et le plus généreux, riant et souriant. (Rapporté par Ibn Assaker d’après Aïcha) • Quand il entrait au marché, il disait :  » Au nom de Dieu, Ô Seigneur, je te demande le bien de ce marché, et le bien que je peux obtenir, je me réfugie auprès de toi contre le mal de ce marché et le mal qui peut m’y arriver. O Seigneur, je te demande protection contre un faux serment que je peux entendre, et contre toute mauvaise affaire. (Rapporté par At-Tabarani d’après Abi-Bourayda) • Lorsque le mois de Ramadan commençait, il rendait la liberté à tout captif (de guerre) et donnait à chaque mendiant. (Rapporté par Ibn Saïd d’après Aïcha) • Quand il voyait la nouvelle lune, il disait :  » Ô Seigneur, fais que cette nouvelle lune nous apporte la sécurité, la foi, l’assurance, la sérénité, la bonne santé, les biens licites, la réussite dans toutes les oeuvres que Tu aimes et dont Tu en sois satisfait. Mon dieu et ton dieu est Dieu. ». (Rapporté par At-Tabarani d’après Ibn Omar) • Quand il voyait une chose qui lui plaisait, il disait :  » Louange à Dieu dont seule la Grâce conduit toute chose à leur réalisation « . Et quand il voyait une chose qui lui déplaisait, il disait :  » Louange à Dieu en toute circonstance. O Seigneur, je me réfugie auprès de Toi contre le mauvais sort de ceux qui seront dans l’Enfer « . (Rapporté par Ibn Majah d’après Aïcha) • Quand il buvait de l’eau, il disait :  » Louange à Dieu qui nous abreuve de l’eau pure de sa Miséricorde, et Il ne nous l’a pas rendue saumâtre par nos péchés « . (Rapporté par Abou Naym d’après Abi-Ja’far) • Quand il achevait la prière de l’aube en commun avec les hommes, il les regardait et disait : « Y-a-t-il parmi vous un homme malade pour que je lui rende visite ? Si la réponse était négative, il répliquait : « Y-a-t-il un convoi funèbre pour que je le suive ? Si on lui répondait que non, il continuait : « Si l’un de vous a fait une vision qu’il nous la raconte « . (Rapporté par Ibn Assaker) • Quand il éternuait et qu’on lui dit:  » Dieu soit Clément de toi « , il répondait : « Que Dieu vous mette sur le chemin droit, et vous réforme « . (Rapporté par At-Tabarani d’après Abdellah ben Ja’far) • Quand il terminait son repas, il disait :  » Louange à Dieu qui nous a nourri, abreuvé, et fait de nous des musulmans « . (Rapporté par Ahmed d’après Abi Saïd) • Quand il passait près des cimetières, il disait : « Que la paix soit sur vous, Ô gens des cimetières, croyants et croyantes, musulmans et musulmanes, bons et bonnes, et s’il plaît à Dieu, nous vous rejoindrons « . (Rapporté par Ibn As-Sanï d’après Abou Horayra) • Quand il regardait la nouvelle lune, il disait: « Ã” Grand Dieu, fais d’elle une nouvelle lune de bienfaits et de raison. Je crois en Celui qui t’a créée et t’a constituée harmonieusement, Béni soi Dieu, le Meilleur des créateurs ». (Rapporté par Ibn As-Sanï d’après Anas) • Quand il faisait ses adieux à un homme, il lui prenait la main et ne la quittait avant que l’homme ne la retirasse le premier, et lui disait :  » Je confie à Dieu ta religion, le dépôt de ta foi et les (bonnes) conséquences de tes oeuvres « . (Rapporté par An-Nissay d’après ibn Omar) • Il ne menait pas une conversation sans sourire. (Rapporté par Ahmed d’après Abi-Ad Darday) • Il ne quittait pas une assemblée sans dire :  » Grand Dieu Louange et Gloire à Toi. Il n’y a d’autre divinité que Toi, je Te demande Ton Pardon et je reviens à Toi « . Puis s’adressant aux autres, il leur disait :  » Quiconque prononce ces paroles en quittant l’assemblée tout ce qu’il a dit ou agi (si c’était du mal) dans cette assemblée, lui sera pardonné « . (Rapporté par Al-Hakem d’après Aïcha) • Il dormait la première partie de la nuit et restait éveillé (pour prier) dans sa dernière. (Rapporté par Ibn Majah d’après Aïcha)
• Bienvenue en terre d’Islam

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *