Maroc-Mauritanie : Quel récital !

Maroc-Mauritanie : Quel récital !

Les hommes de Jamal Sellami ont mis du temps avant de délivrer le grand public venu des quatre coins du Royaume d’une grande pression.

Quelle fut belle et pleine d’émotion cette première soirée du Championnat d’Afrique des Nations. Son Altesse Royale le Prince Héritier Moulay El Hassan a présidé la cérémonie d’ouverture de cette cinquième édition et a assisté à la rencontre opposant l’équipe nationale marocaine à celle de la Mauritanie. SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan a ensuite donné le coup d’envoi de cette rencontre, avant de regagner la tribune d’honneur d’où il a assisté aux péripéties de ce match au cours duquel la sélection marocaine s’est imposée avec l’art et la manière. Au Complexe sportif Mohammed V, le Onze national n’a fait de son premier adversaire du groupe A, qu’une bouchée. Cela était prévisible. Martins Corentin l’avait bien senti puisqu’il avait affirmé avant le début de la rencontre que «il va falloir gravir la montagne». En effet, les Mourabitounes avaient fort à faire. Cependant, les hommes de Jamal Sellami ont mis du temps avant de délivrer le grand public venu des quatre coins du Royaume d’une grande pression. La première période de la rencontre a connu de nombreuses occasions pour la sélection nationale sans pour autant parvenir à les concrétiser.

Il a donc fallu attendre la deuxième période pour voir Ismail El Haddad et ses coéquipiers trouver le chemin du but. En difficulté depuis le début de la rencontre, la Mauritanie aligne une défense à cinq. Ceci n’a pas empêché l’équipe nationale -bien décidée à scorer- de déjouer tous les plans du technicien français Martins Corentin et de déverrouiller sa défense.

Et on le voyait venir ce premier but. Malchanceux, Salaheddine Saidi envoie un tir cadré repoussé par une claquette du gardien. Le joueur du Wydad bute une nouvelle fois sur Souleimmane Brahim (61e). Finalement, Ayoub El Kaabi trouve la solution à la 66e minute d’un plat du pied.

Délivré, le Onze national développe par la suite un jeu maîtrisé couronné d’abord par un deuxième but signé Ismael El Haddad avant que El Kaabi ne revienne à la charge marquant le troisième but.

Dans le temps additionnel, Achraf Bencharki, entré à la 75e minute, corse l’addition avec un quatrième but.   Ce résultat a de quoi rassurer Jamal Sellami pour ce début de compétition et préparer sereinement les joueurs au prochain match qui les opposera mercredi face à la Guinée.

Martins Corentin : Le Maroc était le plus fort

Le sélectionneur français de l’équipe mauritanienne Martins Corentin a regretté la défaite de son équipe, tout en reconnaissant la supériorité des Lions de l’Atlas. «Dans le football, il faut toujours être réaliste.

J’ai mis en place un système de jeu ultra-défensif (5 défenseurs) pour tenir le plus longtemps possible. J’aurais bien aimé rivaliser avec le Maroc, mais la qualité, la finesse et la vitesse de ses joueurs ont fait la différence».

«Je n‘ai rien à reprocher à mes joueurs, ils ont donné le maximum, ils se sont battus, mais ils ont buté sur une formation bien plus forte et expérimentée», a-t-il dit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *