Oriflame, l’art de vendre écolo

Oriflame, l’art de vendre écolo

C’est une scène que beaucoup ont certainement vécue : un ami vous interpelle un jour pour vous proposer d’acheter des produits cosmétiques soigneusement emballés. Avec une grande chance que ces derniers portent la signature d’Oriflame. Célèbre marque de cosmétique suédoise, qui offre une gamme complète de soins de peau, de fragrances, de maquillage…
Présente dans 54 pays, la marque déploie sa force de vente qui repose sur un réseau de distribution de plus de 1,4 million de consultants commerciaux indépendants à travers le monde. C’est le modèle économique de la vente directe, une méthode qui a assuré le succès commercial de plus d’une marque à travers le monde. En effet, cette technique consiste à vendre et fournir des produits à des particuliers, généralement à leur domicile ou sur leur lieu de travail, par l’intermédiaire d’un distributeur physique, appelé consultant commercial. L’entreprise fournit la marchandise à ses consultants qui se chargent de la faire écouler via leurs réseaux relationnels, généralement des amis ou la famille.
Cette technique est une méthode de distribution qui comporte beaucoup d’avantages, à la fois pour le fournisseur que pour les revendeurs. Contact privilégié avec les clients, une grande liberté en matière d’organisation du travail et, surtout, une certaine indépendance qui permet de surmonter les coûts de distribution. Pour optimiser le travail de ses équipes, la marque distribue près de 50 millions de catalogues en 35 langues différentes dans tous les pays où elle se trouve. Depuis 7 ans d’existence au Maroc, la marque suédoise a réussi le coup de force d’introduire ce concept original dans le pays.
Aujourd’hui, Oriflame offre des opportunités de carrières pour 25.000 consultants actifs réguliers répartis à travers tout le territoire. Sur le terrain, cette politique de proximité via l’ouverture de centres à travers le royaume : Casablanca, Fès, Meknès, Marrakech, Tétouan, Agadir…En 2003, la firme a réalisé un chiffre d’affaires de 110.000.000 de DH. Parallèlement à cette dynamique commerciale, la marque suédoise a pu préserver le fragile équilibre entre impératif de vendre et souci écologique. Depuis sa création, la marque a adopté une devise : «le meilleur de la nature et le meilleur de la science». Cet axiome se traduit par une production qui obéit au normes strictes de l’environnement. Cela passe par l’utilisation d’aérosols qui préservent la couche d’ozone, des emballages recyclables pour une protection de l’environnement, mais aussi, par un système de test des produits sur les personnes volontaires et non sur des animaux.
Ces contraintes n’empêchent pas la marque de lancer une moyenne de 150 nouveaux produits par an. En 2003, elle a entamé une nouvelle stratégie de conditionnement des produits. De nouveaux packagings sont mis en place, représentant des formes simples ( carrées, cylindriques), ayant pour avantage une facilité et une efficacité pour le client ainsi qu’une identité uniforme des produits.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *