Pêche : La démarche qualité

Pêche : La démarche qualité

Une augmentation des débarquements en tonnage de 78.5% à fin 2003 par rapport à l’exercice précédent. Telle a été la performance réalisée par l’équipe de l’Office national des pêches (ONP) en charge de la délégation régionale d’Agadir. Les débarquements ont ainsi atteint 91.846 tonnes pour une valeur de 412 millions de DH.
Cette performance a été rendue possible grâce à la nouvelle organisation commerciale mise en place suite au transfert de l’ODEP à l’ONP, en janvier 2003, de la halle qui a rejoint le réseau commercial de l’Office national des pêches. «C’est aussi grâce au système de contrôle du poisson de transit (acheminé par voie terrestre à partir des ports du sud) qui a été déployé et qui a permis le recoupement systématique des données entre les halles d’origine et la halle d’Agadir», explique Berradid Benhadou, coordonnateur régional de l’ONP. «A cela s’ajoute également la mise en place, en concertation avec les autorités locales, les professionnels et toutes les parties concernées, de procédures de contrôle couvrant toutes les étapes de production», note de son côté Ahmed Bayi, délégué régional de l’ONP.
Ce système de contrôle a été accompagné par l’intégration dans le circuit formel de la pêche artisanale dont les produits débarqués transitent désormais à travers la halle d’Agadir. A noter que cette action n’est pas isolée. La pêche artisanale bénéficiera, selon le programme de l’ONP, d’un accompagnement à l’amont de la filière à travers la mise en service prochainement du point de débarquement aménagé (PDA) d’Imi Ouadder.
Situé à une cinquantaine de kms de la ville d’Agadir et regroupant quelques 54 barques artisanales, ce site est connu pour la pêche de la langouste. Le PDA sera organisé autour d’une halle au poisson avec une chambre froide de 10 m2, un plan incliné pour le hissage des barques et des magasins pour les pêcheurs. «Le plus important, aussi, c’est que la sécurité maritime y sera améliorée grâce au repérage de nuit». Cette installation, inaugurée le 21 février 2004 par Sa Majesté le Roi, vient donc renforcer le réseau de villages de pêcheurs (VDP) déjà existant dans la région et comprenant les sites d’Immesouane et de Taghazoute. Cette politique a pour objectif d’assurer un meilleur encadrement pour la pêche artisanale à travers l’amélioration des conditions de vie et de travail des pêcheurs artisans, une meilleure valorisation des produits de la pêche, mais aussi l’accès au financement et à la couverture sociale.
De son côté, l’extension et le réaménagement de la halle d’Agadir qui fait suite aux recommandations du schéma directeur d’organisation de la filière pêche côtière marocaine permettra d’assurer, entre autres, une meilleure qualité des produits de la pêche transitant par la halle, et par conséquent une meilleure valorisation, satisfaire les professionnels à travers un service de qualité, impliquer et responsabiliser ces derniers pour le respect des normes et permettre l’intégration les détaillants dans le processus de normalisation. L’investissement total réservé à cette opération est de 16,5 millions de DH. A noter également que la halle d’Agadir est prévue sur le programme de certification et devra bientôt rejoindre les 10 dix halles déjà certifiées aux normes ISO.
Rejoignant ce dernier point, le projet d’équipement des marchands ambulants est aujourd’hui sur les rails. L’objectif est d’organiser cette profession afin de limiter l’accès à la halle aux seuls grossistes et d’accompagner les détaillants en dehors de l’enceinte portuaire, afin de leur permettre d’écouler leurs marchandises dans les meilleures conditions.
Lancé en partenariat avec l’Agence de développement social, les autorités locales et les professionnels, le projet permettra aux marchands ambulants d’avoir un accès au financement. L’ONP, qui y apporte son expertise et savoir-faire technique, assure par ailleurs le rôle de coordonnateur avec les bailleurs de fonds (l’Agence de développement social et les associations de micro-crédits). Le projet consiste en l’acquisition de nouveaux véhicules, conformes aux normes d’hygiène, pour les marchands ambulants.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *