Port de Tanger : L automobile, fer de lance de la zone franche

Port de Tanger : L automobile, fer de lance de la zone franche

La zone franche de Tanger est l’une des fiertés de la région. Depuis sa mise en service 1999, elle se développe d’une manière importante, lui permettant de se positionner au titre de l’année 2012-2013 au sixième rang des meilleures zones franches au niveau international, et ce par Foreign direct investment (FDI) du Groupe Financial Times. «Cette distinction, fort importante, conforte l’approche stratégique adoptée, à savoir la mise en place d’une plate-forme industrielle de dimension régionale en continuité et en synergie avec le pôle portuaire Tanger-Med», déclare à ALM Mehdi Tazi-Riffi, directeur général de la société Tanger free zone (TFZ).
Par ailleurs, le chiffre d’affaires à l’export de la TFZ atteint actuellement 1,1 milliard d’euros, dont le secteur automobile accapare la part du lion, avec 80%. La zone franche de Tanger accueille plus de 200 entreprises, orientées vers l’export, générant près de 35.000 emplois et plus de 800 millions d’euros d’investissements privés. Elle s’est développée essentiellement dans des activités industrielles manufacturières. L’automobile et l’aéronautique y sont les deux secteurs d’activité de prédilection. La zone connaîtra bientôt la mise en service de l’entreprise espagnole Bamesa qui figure parmi la douzaine d’équipementiers installés à Tanger dans le sillage de l’usine Renault. Cette nouvelle unité industrielle catalane est spécialisée dans l’emboutissage de feuilles d’acier et permet ainsi la création d’une centaine de postes d’emploi. «L’impact de la filière automobile sur la région nord est significatif en termes d’emplois et d’effets induits. Plus de 30 entreprises, filiales de multinationales, y sont installées permettant la création d’environ 20.000 emplois directs, près de 5 milliards DH d’investissements privés et des exportations vers de nombreux pays», selon les responsables de la TFZ.
Quant au secteur de l’aéronautique, il compte déjà une dizaine d’entreprises dont les deux usines MK Aero et Lelma, construites sur le même site à la zone franche de Tanger. Ces deux unités qui ont été inaugurées en grande pompe au début de mars dernier sont spécialisées dans la production des pièces élémentaires d’aérostructures et le traitement de surface.
Outre l’automobile et l’aéronautique, cette zone attire de plus en plus des entreprises dans d’autres activités industrielles manufacturières. Un leader anglais dans la fabrication des biberons vient d’y installer une grande usine qui sera mise en service dans plus de deux mois.
En plus de la zone franche de Tanger, la société TFZ, qui fait partie du Groupe TMSA, est en charge de la gestion et de la réalisation de Tanger Automotive City, Tétouan Shore et le Parc industriel de Tétouan.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *