Qualifié pour les quarts de finale : Le Maroc poursuit l’aventure à Casablanca

Qualifié pour les quarts de finale : Le Maroc poursuit l’aventure à Casablanca

Les joueurs n’ont pas démérité et auraient pu marquer à plusieurs occasions. Mais la tâche s’est avérée beaucoup plus compliquée qu’elle ne paraissait.

La sélection marocaine de football des joueurs locaux n’a certes pas réussi à faire carton plein en remportant l’ensemble des trois rencontres de la première phase du Championnat d’Afrique des Nations, mais elle a pu tout de même terminer en tête de son groupe A après son nul (0-0) face au Soudan en match de la troisième et ultime journée, disputé dimanche soir au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca. La qualification au prochain tour déjà dans les poches, l’entraîneur Jamal Sellami a donné la chance aux joueurs non alignés lors des précédentes rencontres.

Lors de cette rencontre non qualificative mais décisive, Sellami a débuté par un Onze totalement remanié. Un système de jeu offensif mais teinté de prudence.

L’occasion donc pour Jawad El Yamiq, performant avec le Raja de Casablanca, de signer sa première sortie dans cette compétition, tout comme Ayoub Nanah, l’attaquant du Difaâ d’El Jadida, qui devrait débuter en pointe d’un trio d’attaque, composé également d’Ahmed Hammoudan et d’Achraf Bencharki. Le capitaine Badr Boulhroude, Yahya Jabrane et Walid El Karti faisaient, quant à eux, le travail en milieu de terrain, alors que derrière, Hamza Semmoumy évoluait à droite, Zakaria El Hachimi à gauche, El Yamiq et Nayef Aguerd composaient la charnière, devant Abdelaali M’hamdi qui remplaçait Anas Zniti dans les buts. Les joueurs n’ont pas démérité et auraient pu marquer à plusieurs occasions. Mais la tâche s’est avérée beaucoup plus compliquée qu’elle ne paraissait devant une formation soudanaise coriace et combative.

Le fait d’avoir un taux de possession de balle de 37% n’intimidait guère les Crocodiles du Nil lesquels, il faut le reconnaître, ont réussi à avorter l’ensemble des occasions marocaines.

Porté vers l’offensive dès les premières minutes du match, le Onze national s’est montré dangereux sans pour autant trouver ce réalisme et cette touche finale qui lui aurait permis de placer le cuir dans les filets. Tantôt par Hammoudan, parfois par Bencharki ou encore des tirs lointains d’El Karti, les Nationaux ont tout essayé mais n’ont pas marqué.

Même scénario en deuxième période. Une entrée en jeu très offensive du Maroc, mais un manque de concentration, à l’image de ce pénalty obtenu par El Karti à la 50è minute du jeu et raté par Bencharki.

Les entrées en jeu de Hadraf, El Haddad et El Kaabi, protagonistes lors des 2 premières victoires ont donné de la vitesse, ainsi qu’un léger avantage à l’équipe marocaine, sans cependant permettre aux hommes de Jamal Sellami d’ouvrir le score. Les deux équipes se quittent finalement sur un nul.

Victorieux de la Mauritanie (4-0) et de la Guinée (3-1) respectivement lors des première et deuxième journées, les Lions de l’Atlas (7 points) s’assurent de disputer samedi les quarts de finale à Casablanca, alors que le Soudan fera le déplacement à Marrakech pour affronter le premier du groupe B. Dans l’autre match du groupe A, sans véritable enjeu, la Guinée s’est imposée face à la Mauritanie par 1 but à 0 au Grand stade de Marrakech, grâce à une réalisation signée Ibrahima Sory Sankhon au quart d’heure de jeu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *