Renault compte vendre au moins 700.000 « voitures à 5.000 euros » en 2010

Cette voiture économique, pour l’instant désignée par le code X90, qui vient d’entrer en production chez le constructeur Dacia en Roumanie, représente pour le groupe Renault un fort potentiel de croissance, a souligné M. Schweitzer devant l’association des journalistes économiques et financiers.
« A l’horizon 2010, nous comptons vendre autant de X90 que de Mégane l’an dernier », a souligné M. Schweitzer, rappelant que la famille Mégane-Scénic s’est classée numéro un des ventes en Europe occidentale en 2003. La X90 doit aider Renault à atteindre son objectif de 4 millions de voitures vendues en 2010, et à se développer dans les pays émergents.
Ce projet annoncé en 1998 est sur le point de se concrétiser, puisque Renault dévoilera début juin la voiture à la presse et la commercialisera à l’automne en Roumanie et en Europe centrale, sous la marque Dacia (constructeur roumain racheté par le groupe français en 1999).
La marge dégagée sur la X90, « en proportion de la voiture, ne devrait pas être inférieure à celles que l’on obtient sur le marché de l’Union Européenne », a estimé M. Schweitzer. « Une marge de l’ordre de 5% est quelque chose de tout à fait naturel, cela dépend des marchés ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *