Réseau associatif : Des projets dédiés aux MRE dans les pays d’accueil

Réseau associatif : Des projets dédiés aux MRE dans les pays d’accueil

Le ministère chargé des Marocains résidents à l’étranger multiplie les actions en faveur de l’intégration de la diaspora marocaine dans les pays d’accueil. Pour atteindre cet objectif, le département de Mohamed Ameur appuie fortement le tissu associatif des Marocains du monde. Ce soutien incontournable est d’autant plus important que les mutations démographiques, socioprofessionnelles et culturelles qui affectent la communauté marocaine résidant à l’étranger, évaluée actuellement à plus de trois millions, soit près de 10% de la population du Royaume, ont généré de nouveaux problèmes qui font valoir le rôle des ONGs. A noter que le paysage associatif des MRE varié et développé compte actuellement près de 2500 associations. Le soutien du ministère se justifie également par le fait que les associations des MRE contribuent notablement aux efforts déployés en matière de lutte contre toutes les formes de pauvreté et d’exclusion sociale au niveau du Maroc. L’objectif du ministère des MRE est de répondre de manière pratique et efficace aux besoins légitimes des Marocains du monde. C’est ainsi donc que le département de M. Ameur a mis en place un programme d’appui aux associations MRE. Ce programme s’articule autour de trois axes pour atteindre des objectifs précis. Le premier axe étant le renforcement des capacités des Associations MRE. Dans ce sens, ce projet pilote devra profiter à plus de 300 associations. Le budget alloué pour l’année 2011 pour atteindre cet objectif dépasse les trois millions cinq cent mille dirhams. A l’ordre du jour également une formation à la carte pilotée par le ministère en partenariat avec des acteurs locaux sera programmée en 2012 notamment aux Pays Bas et en Belgique. Le deuxième axe s’articule autour de la mobilisation des Associations des Marocains du monde pour la réalisation de projets en faveur des MRE dans les pays d’accueil. Les objectifs à atteindre dans ce sens concernent principalement la concrétisation de l’approche territoriale et de proximité dans la mise en œuvre de la stratégie de mobilisation en faveur des communautés marocaines à l’étranger. Il est question également de cibler les MRE les plus vulnérables en particulier les jeunes, les femmes et les personnes ayant des besoins spécifiques, plaidoyer pour le respect des droits et devoirs en vigueur dans le pays d’accueil et dans le pays d’origine et promouvoir l’implication des acteurs locaux en particulier les autorités du Pays d’Accueil (PA). Selon le ministère chargé des MRE, 41 projets ont été sélectionnés et financés à hauteur de six millions de dirhams pour l’année 2011. Le programme d’appui des associations des MRE vise, en troisième lieu, la mobilisation de ces associations pour le développement local au Maroc. Parmi les objectifs généraux de ce troisième axe, il s’agit de mettre la lumière sur le rôle des Marocains du monde dans le développement local et valoriser l’implication des jeunes issus de l’immigration dans la dynamique locale de leurs villages. Pour ce qui est des objectifs spécifiques, le ministère cherche à renforcer l’échange entre les migrants, les associations villageoises et les collectivités locales en plus de mettre en valeur l’orientation vers le développement économique local et le rôle d’initiateurs des migrants. Aussi, parmi ces objectifs figure l’approfondissement de la réflexion sur le tourisme rural, en tant que levier du développement local et l’échange sur les problèmes rencontrés par les migrants dans leur implication dans le développement local.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *