Souss-Massa-Drâa : Une région forte de ses coopérations

Souss-Massa-Drâa : Une région forte de ses coopérations

De nouveaux axes sont sur la liste du protocole de coopération décentralisée entre la région du Souss-Massa-Drâa et le Conseil général de l’Isère. Une convention sera signée dans les jours à venir. Pour les deux parties, cette coopération est un modèle en matière de collaboration entre les régions. Les perspectives de coopération seront focalisées sur trois axes. Ainsi, la nouvelle coopération apportera un appui à la structuration du tourisme d’arrière-pays pour le développement durable.
Notons que cette action sera menée par l’association Tétraktys qui est appelée à réaliser un diagnostic au cours de l’année 2012. Ceci étant, cette prochaine coopération se poursuivra autour de deux actions de coopération déjà engagées. Il s’agit en l’occurrence de la valorisation de la grotte Win Timdouine ainsi que de l’accompagnement de l’Association du développement touristique du pays du Tafraout. Au niveau culturel, cette prochaine coopération apportera un nouvel élan à l’accompagnement au développement d’une politique culturelle régionale. Une action qui se traduira par un appui à l’association Souss-Massa-Drâa Culture par l’Observatoire des politiques culturelles (OPC).
Par ailleurs, un support budgétaire a été identifié pour la formation «Courants du monde» proposé par l’OPC. Elle est financée par le ministère de la culture et celui des affaires étrangères. Cette formation est destinée aux élus et aux personnels des services culturels.
La réhabilitation du patrimoine bâti est également à l’ordre du jour de cette prochaine coopération. Ceci étant, deux actions concrètes en matière d’échanges culturels ont été définies. Il s’agit dans un premier temps de l’exportation de l’exposition «Pisé» du Grand Séchoir au Maroc ainsi que la participation de la région du Souss-Massa-Drâa à la manifestation organisée par le Grand Séchoir lors de la semaine du goût (octobre 2012). Il est à signaler qu’il est également proposé d’organiser une manifestation en Isère pour faire découvrir aux Isérois le patrimoine culturel du Souss-Massa-Drâa. Un troisième axe de coopération est envisagé en matière d’échange entre jeunes. Notons dans ce cadre que la région du Souss-Massa-Drâa est en train de financer la construction d’un centre pour jeunes en difficultés. Ce centre sera achevé dans deux ans. Il est à rappeler que la coopération entre la région du Souss-Massa-Drâa et le Conseil général de l’Isère a débuté au cours de l’année 2008 sur plusieurs axes.
Notons dans ce sens l’appui à la maîtrise d’ouvrage local des capacités de la région du Souss-Massa-Drâa et de ses acteurs, la valorisation et le développement du patrimoine touristique, culturel et traditionnel local.
La région de l’Isère a ainsi apporté son appui à la région du Souss-Massa-Drâa au cours de ces dernières années dans plusieurs domaines dont le tourisme rural et l’écotourisme, la valorisation du patrimoine culturel et traditionnel local (appui technique pour la conception d’un musée de Tiznit).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *