Sport: Le Maroc dans la cour des grands

Sport: Le Maroc dans la cour des grands

Des projets qui s’inscrivent dans le cadre d’une stratégie plus globale dont les contours ont été dessinés par la lettre royale adressée aux participants aux Assises du sport en 2008.

La promotion du sport parmi les jeunes fait partie des grandes priorités marocaines. L’Etat sous l’impulsion royale a mobilisé des moyens considérables pour renforcer les infrastructures sportives. Au cours des dernières années, plusieurs stades construits selon les standards internationaux ont été inaugurés.
Des projets qui s’inscrivent dans le cadre d’une stratégie plus globale dont les contours ont été dessinés par la lettre royale adressée aux participants aux Assises du sport en 2008. Ces Assises ont été l’acte fondateur de la stratégie nationale du sport à l’horizon 2020.

«Nous avons pleinement confiance dans le grand potentiel du sport marocain. Aussi, ne ménagerons-nous aucun effort pour soutenir toutes les bonnes initiatives vouées à l’objectif suprême que nous nous sommes fixé, à savoir faire du sport marocain un modèle exemplaire et un facteur de cohésion sociale et de renforcement de notre rayonnement régional et international», relève-t-on dans cette lettre.

«Notre objectif ultime est de redynamiser la pratique du sport dans nos villes, nos villages et nos quartiers, surtout populaires, qui constituent un réservoir inépuisable de sportifs pour notre pays. C’est aussi une pépinière féconde où s’est éclos le talent de nombre de nos grands champions, dont certains s’adonnaient, pieds nus, et avec spontanéité, à leur sport favori. Ils se contentaient de l’honneur d’arborer le maillot national, de porter haut le drapeau du Maroc et de faire résonner l’hymne national au cours des rencontres continentales et internationales. A cet égard, Nous exhortons plus particulièrement les collectivités locales et le secteur privé à s’investir pleinement et efficacement comme partenaires du nouveau plan intégré de développement du sport marocain : une stratégie de sport, une société sportive et une économie du sport. Ils doivent, à cet effet, conjuguer leurs efforts avec ceux des pouvoirs publics et des instances du mouvement sportif et olympique national», a ajouté la lettre royale.

Sm-Le-Roi-Mohammed-VI-Sport-jeunesse-

Quelques années plus tard après cette lettre, la nouvelle constitution du pays est venue consacrer en 2011 le sport en tant que droit du citoyen et levier du développement humain en harmonie avec les changements profonds qu’entame le pays. Dans ce sens, l’article 26 de la Constitution stipule que les pouvoirs publics apportent, par des moyens appropriés, leur appui au développement de la création culturelle et artistique, et de la recherche scientifique et technique, et à la promotion du sport. Ils favorisent le développement et l’organisation de ces secteurs de manière indépendante et sur des bases démocratiques et professionnelles précises.

Le Maroc a donc fait le choix de promouvoir le sport en mobilisant les moyens nécessaires. Outre les grands stades inaugurés ces dernières années dans les grandes villes du Royaume, le pays s’est doté d’autres infrastructures d’envergure notamment l’Académie Mohammed VI de football qui a été inaugurée en 2009. D’autres projets ont été mis en place dans d’autres villes du Royaume pour accueillir des milliers d’enfants et de jeunes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *