Stades de football : Avec ou sans coupe du monde !

Stades de football : Avec ou sans coupe du monde !

Candidat deux fois à l’organisation de la Coupe du monde de football(2010 et 2026), le Maroc n’a pas baissé les bras malgré ces deux échecs en continuant sa politique de se doter des infrastructures sportives modernes, et qui sont nées de la volonté de Sa Majesté le Roi Mohammed VI de propulser le secteur sportif au premier plan pour faire du pays une véritable icône au niveau continental.

Ainsi plusieurs grands stades ont été construits pour être en mesure d’organiser des évènements sportifs planétaires.

Durant ces deux dernières décennies un saut considérable a été réalisé en matière d’infrastructures sportives et qui a suscité l’admiration dans les quatre coins du globe, en présentant au monde entier le vrai visage d’un Royaume ambitieux, et d’un pays qui ne renonce pas à ses projets et à ses rêves et continuer à y croire et s’y attacher.

Dans ce sens des stades nouvelle génération sont sortis de terre et ont hissé le Royaume au rang des meilleurs pays en la matière, comme c’est le cas avec l’ouverture en 2007 du stade de Fès avec un style architectural typiquement marocain.

Un nouveau Grand stade a été inauguré en 2011 à Marrakech, construit sur une superficie de 58 hectares et qui assure une capacité totale de 45.000 places numérotées ainsi que d’une piste d’athlétisme de six couloirs. Il a été suivi la même année par celui de Tanger doté d’une capacité similaire. Il est conçu selon les normes de la Fifa en matière de compétition et de sécurité. Deux ans plus tard, la ville d’Agadir a vu naître un nouveau joyau sportif : le stade Adrar. D’autres ont été complètement rénovés comme c’est le cas du Complexe Moulay Abdellah à Rabat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *