Tanger-Tétouan, la région la plus meurtrière

La région Tanger-Tétouan est la région la plus meurtrière en termes d’accidents de circulation. Durant l’année 2007, cette région a remporté la triste palme de la plus forte hausse du nombre des accidents de la circulation avec un bond de 21 %.
En effet, sur l’ensemble du territoire de cette région, 4.934 accidents sont survenus en 2007, faisant 287 morts, 897 blessés graves et 6.318 blessés légers, selon les dernières statistiques établies par la direction provinciale de l’Equipement de Tanger.
Après une nette régression des drames de la route en 2005 (-12%), la fréquence des accidents sur les routes de la région est allé crescendo depuis 2006 (+12,8%), selon la même source.
À l’occasion de la Journée nationale de la sécurité routière, le directeur de l’hôpital Mohamed V, Dr Mohamed Sadqi, a indiqué que les urgences de l’établissement reçoivent chaque année une moyenne de 2.500 à 2.800 blessés des accidents de la circulation, soit 2 à 4 % de l’ensemble des patients. La saison estivale et les périodes de vacances enregistrent les plus fortes affluences de blessés des accidents de la circulation, a-t-il précisé.
«L’hôpital dispose d’un plan interne de mobilisation du personnel médical en cas de graves accidents et d’afflux massifs de blessés. L’établissement travaille actuellement sur un «plan d’urgence hospitalier» qui sera mis sur pied prochainement en coopération avec différents intervenants», a-t-il ajouté dans une déclaration relayée par l’agence de presse MAP.
S’agissant des premiers secours sur les lieux, les éléments de la protection civile ont évacué 5.207 victimes d’accidents de la circulation sur l’ensemble du territoire de la région durant l’année 2007, selon les responsables de la direction régionale de la protection civile.
Ainsi, les routes de cette région comptent plusieurs points noirs. Il s’agit notamment de la RN1 Tanger-Rabat au niveau du Club de Tir, le point Crochet-Blanco sur la RN2 Tanger-Tétouan et la RG.416 Tanger-Ksar Sghir au niveau de Sidi-Qanqouch.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *