Tariq Laklach : «Au SMAP, l’offre de luxe reste destinée aux Européens»

Tariq Laklach : «Au SMAP, l’offre de luxe reste destinée aux Européens»

ALM : Pour les sociétés de promotion immobilière, que représente un événement tel le SMAP IMMO?
Tariq Laklach : Face à l’effervescence que connaît aujourd’hui le secteur de l’immobilier au Maroc, la diversification des marchés est un élément fondamental pour les promoteurs immobiliers marocains. Le SMAP est donc un rendez-vous annuel qui permet à l’offre immobilière marocaine de s’ouvrir sur le marché européen en général et le marché français en particulier. A la période de l’année où il est organisé, le SMAP marque la préparation, voire le démarrage de la saison estivale, qui connaît le rythme de vente le plus élevé de l’année, notamment avec l’arrivée des MRE au Maroc qui sont désireux d’investir dans leur pays.
Et finalement, le SMAP est devenu aujourd’hui l’occasion incontournable pour tout promoteur cherchant à se faire une place, et une image dans le tissu immobilier marocain.

Parmi les visiteurs de ce salon, quelles sont les catégories de clientèle qui s’intéressent le plus à l’acquisition de logements au Maroc?
Lors de ses deux premières éditions, le SMAP était marqué par un «visitorat» presque exclusivement fait de MRE venus d’un peu partout de l’Europe. L’offre dans le salon s’étant ensuite diversifiée, touchant les différents segments du marché, nous avons commencé à constater de plus en plus de visiteurs européens qui cherchent leur bonheur au Maroc.

Le Groupe Jascom s’est spécialisé dans l’immobilier de luxe. Est-ce que ce standing est convoité par ce genre de clientèle?
Oui de plus en plus. Le SMAP est maintenant une vitrine où sont exposés tous les projets répondant à tous les besoins. Il est tout de même utile de souligner que l’offre de luxe dans ce salon reste destinée principalement aux Européens. À ce sujet, je salue l’idée de prévoir cette année un salon du luxe à l’intérieur du grand salon, qui a été baptisé le pavillon «Excellence». Ce pavillon permettra aux offres de luxe de consolider leur positionnement sur le marché et de profiter de la démarche Marketing particulière initiée par l’organisateur.

Votre groupe est à l’origine de la révélation immobilière EDEN ISLAND, qu’en est-il de ce projet?
EDEN ISLAND avance à pas de géant, la première tranche est presque achevée, et les villas devraient être livrées cet été. Le cœur du concept du projet qui est la mer intérieure a été mis en eau avec succès le 23 avril, une grande soirée sera organisée le 17 mai, d’ailleurs, pour inaugurer et fêter la réussite de cette prouesse technique.

Prévoyez-vous d’investir, en précurseurs, dans de nouvelles zones qui sont encore en développement?
Nous avons des projets en cours de conception, d’autres en cours d’autorisation dans plusieurs zones du Royaume. Le plus important, c’est que notre stratégie de croissance est axée aussi sur notre volonté de nous démarquer de l’offre existante sur le marché. Nous nous sommes lancé le défi d’être le groupe le plus innovant et le plus créatif capable en permanence de mettre sur le marché des offres différenciées.

Comment voyez-vous l’avenir du secteur de l’immobilier au Maroc?
Ce que je peux dire à ce sujet, c’est que le secteur de l’immobilier connaît en ces moments ses beaux jours, mais n’a pas encore connu ses meilleures années. Autrement dit, et vu le déficit que connaît notre pays en matière de logements le potentiel de développement, de ce secteur reste très important pour encore plusieurs années à venir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *