Tour des villes les plus prisées par les MRE

Tour des villes les plus prisées par les MRE

Les principales métropoles du Maroc sont les villes les plus prisées par les MRE et les étrangers non-résidents qui désirent acquérir un bien immobilier au Royaume. Tanger, Casablanca, Fès, Meknès, Marrakech et Agadir,  entre autres villes, séduisent de plus en plus cette clientèle particulière. Pour les MRE, le logement acheté au pays peut servir soit de résidence secondaire (pendant les vacances d’été), soit affecté à des parents ou mis en location. Les acheteurs étrangers (Français, Anglais, Espagnoles, Américains…), eux aussi, utilisent les logement qu’ils s’octroient soit à titre de résidence secondaire, soit d’habitation principale, notamment pour les retraités en quête de soleil et de conditions météorologiques plus clémentes. Ainsi, le marché immobilier marocain est en pleine expansion et l’investissement dans ce domaine se fait dans différentes régions du Maroc. «Les prix flambent de jour en jour. Aujourd’hui, il y en a beaucoup qui regrettent de n’avoir pas acheter, il y a 4 ans, alors que l’immobilier était moins cher dans les différentes villes du Maroc. Et demain, ceux qui investiront dans la pierre s’estimeront heureux plus tard et cela et dans ces mêmes villes», déclare un agent immobilier dans la région de Fès. Selon lui, les prix de l’immobilier à Fès, malgré la flambée que connaît ce secteur dans le Royaume, sont quelque part toujours abordables.
À titre d’exemple, Agadir, capitale du sud du Maroc, se distingue par un cadre idéal pour les vacanciers, les habitants, les retraités qui s’y installent. Cette-ville ensoleillée pratiquement toute l’année se distingue par ses  belles plages, les activités (golf, scooter des mers, promenades, visites des alentours, baignades), son centre ville agréable, un immense souk… Par ailleurs, également les infrastructures dont se dote le Maroc notamment autoroutes, nouvelles lignes ferroviaires, complexes touristiques et culturels… participent à l’attrait de ces villes auprès des investisseurs et clients. Ainsi bientôt Marrakech sera relié par autoroute à Agadir. Les travaux de cette autoroute devraient être achevés en juillet 2008.
Et les Marrakechis pourront profiter de la mer et de la plage d’Agadir. Et vice-versa pour les habitants d’Agadir qui pourront de même visiter la place Jamaâ El Fna quand ils le veulent. Également, la voie express reliant Chichaoua à Essaouira sera également achevée fin 2009. Les travaux ont démarré cette année. 500 millions de dirhams seront mobilisés pour réaliser 119 km. Par ailleurs, la région Tanger-Tétouan qui est l’invitée d’honneur au SMAP Immo 2008 a, autant que d’autres régions du Maroc, tout pour séduire les intéressés. Cette zone peut se prévaloir, à juste titre, d’une nouvelle et importante zone portuaire. Tanger-Med, devient un des plus grands ports d’Afrique, elle a quintuplé sa capacité d’accueil maritime – port commercial et port de voyageurs. Parallèlement, le dynamisme de son activité touristique doit permettre à la ville du détroit d’héberger à l’aise plus de deux millions de touristes à l’horizon 2015. De nouvelles infrastructures immobilières, routières, urbaines et autres sur toute la zone, se traduisent par la construction de près de 80 000 nouvelles habitations, générant ainsi un développement remarquable. Les régions de Grand Casablanca, Oujda et les provinces sahariennes, etc… connaissent, elles aussi, un développement urbain significatif.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *