Trente mille visiteurs attendus au SITEB

Après cinq ans d’absence, le 7ème Salon International de l’Informatique, des Télécommunications et de la Bureautique (SITEB) a ouvert ses portes du 16 au 19 octobre dernier à la Foire Internationale de Casablanca. La dernière édition de ce salon, le SITEB 1998, avait eu lieu en avril 1998. Cette année, plus de 30.000 visiteurs professionnels de l’Industrie de l’applicatif, de l’Internet, de la publicité du marketing, des arts graphiques, des télécoms, de l’audiovisuel, du multimédia et de l’e-business, sont attendus à ce salon. Le SITEB 2003 est organisé sous l’égide du ministère de l’Industrie, du Commerce et des Télécommunications, indique un communiqué de l’Office des Foires et Expositions de Casablanca. Le SITEB 2003 permettra aux participants de conclure des affaires avec des visiteurs ciblés. Et pour cause, le SITEB est l’un des grands rendez-vous de l’informatique, des télécoms et de la bureautique au Maroc. Des exposants nationaux et internationaux s’y rendent pour présenter leurs dernières créations et nouer des contacts avec des clients et des fournisseurs. Dans ce genre de salons, les conditions idéales pour faire des affaires sont souvent réunies. Avec la prolifération des salons au Maroc et la multiplication des innovations, le SIETB a commencé à s’internationaliser au fil des années. L’idée ayant été bien accueillie de tous, le Salon National de l’Informatique (SNI) est devenu en 1989, le Salon International d’Informatique, Télécommunication et Bureautique (SITEB). Cette internationalisation du salon a été bénéfique essentiellement sur le plan commercial et scientifique. Le SITEB a été l’occasion pour bon nombre d’opérateurs de tisser des relations de partenariat avec d’autres sociétés et des établissements publics. Cette manifestation a également permis d’organiser des conférences, des tables rondes animées par de grands spécialistes marocains et étrangers. Avec la crise du Golfe, la périodicité du SITEB est passée à une fois tous les deux ans. Toutefois et pour répondre aux attentes des opérateurs qui ont manifesté le besoin d’avoir des participations plus fréquentes, des Micros Expo devraient être programmées en alternance avec les SITEB ainsi que des salons annuels ciblés mais thématiques (salon Micro édition, Salon de l’Informatique Médicale…). Toutefois, le SITEB ne se veut nullement élitiste mais sa vocation première reste la promotion des technologies de l’information au plus grand nombre d’utilisateurs. Le salon a aussi pour objectif de sensibiliser les PME et les PMI sur l’importance du rôle des technologies de l’information dans la compétitivité et la performance de l’entreprise. Par ailleurs, le parrainage du ministère de l’Industrie, du Commerce et des Télécommunications est un signe que la promotion des TIC est également un souci du gouvernement. Même si le Maroc a entrepris de gros efforts dans ce domaine, rien n’est gagné d’avance. L’évolution extrêmement rapide des TIC nécessite une implication totale des pouvoirs publics, notamment en matière de formation et d’équipement des établissements de l’enseignement supérieur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *