Un marché à haut potentiel

Un marché à haut potentiel

La place des produis du terroir grandit de jour en jour. L’argan, l’un des produits les plus demandés sur le marché, entame une nouvelle phase. Désormais, au Maroc, il existe une indication géographique «Argane». Demandée par l’Association marocaine de l’indication géographique de l’huile d’argan (AMIGHA), l’indication géographique Argane ne bénéficie qu’à l’huile d’argan produite conformément à un cahier des charges. Elle permet donc, conformément à la loi 25-06 relative aux signes distinctifs d’origine et de qualité des produits agricoles et des denrées alimentaires, de valoriser ce produit du terroir, de protéger le savoir-faire et les intérêts des producteurs et aussi de promouvoir une meilleure organisation de la filière Argane, selon le Bulletin Officiel N° 5806. Ainsi, tout producteur qui veut utiliser l’appellation «Argane» doit disposer d’un certificat délivré par un organisme de contrôle et visé par le ministère de l’Agriculture. L’aire géographique couverte par l’indication Argane est située dans la frange littorale s’étendant du nord d’Essaouira au sud de Tiznit avec des projections continentales dépassant les 100 km et allant jusqu’à des altitudes de 1.500 m, essentiellement sur les revers méridionaux du Haut-Atlas et les expositions nord de l’Anti-Atlas. Cette aire géographique englobe les communes rurales et urbaines réparties entre Taroudant, Essaouira, Tiznit, Agadir-Ida-Outanane, Inezgane-Aït Melloul, Chtouka Aït Baha, Safi, Chichaoua et Guelmim.
En plus de l’huile d’argan du Souss, il y a aussi les clémentines de Berkane, Sardi de Kelâa Sraghna, pomme de terre de Guigou, fromage de chèvres de Chefchaouen… C’est dire que le marché des produits du terroir est porteur. D’ores et déjà, le ministère délégué auprès du Premier ministre chargé des Affaires économiques et générales a entrepris une démarche favorisant la commercialisation de ces produis bien de chez nous. Dans le cadre de la mise en œuvre des conventions de partenariat conclues entre ce département et de grands centres commerciaux comme Marjane, Aswak Assalam et Label Vie, on pourra désormais trouver ces produits dans les grandes surfaces.


On définit trois classes de produits du terroir

Produits animaux : Produits (viande, lait…) de races ovines (Beni Guil de l’Oriental, Damman de la vallée de Tafilalet, Sardi de Kelâa Sraghna, Timahdit du Moyen Atlas), truite du Moyen Atlas, sardines (Safi, Agadir, Tan Tan)…
Produits végétaux : Dattes (Mejhoul de Tafilalet, Jihel de Zagora), clémentines (Souss, Berkane et Gharb), pomme de terre de Guigou, figues (vallées du Haut et du Moyen Atlas, Gharb), Grenadines du Haouz..
Produits transformés : Huile d’argan des régions du sud-ouest marocain, huile d’olive (Ouezzane, Saïs, Taounate, Béni Mellal, etc.), huile de figue de barbarie, Amlou des arganeraies, fromage de chèvres de Chefchaouen…

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *