Un tramway nommé désir… de sécurité

Un tramway nommé désir… de sécurité

Mercredi 11 juillet 2012. À la station de tramway Bab Rouah à Rabat, un homme  tente de passer entre les deux éléments constituant la rame en enjambant le dispositif de sécurité mis spécialement pour empêcher ce genre d’accidents. Il a été par la suite entraîné sous la rame du tramway avant d’être dégagé puis transféré à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires. Ce jeune R’bati l’avait échappé belle, d’autres, avant lui, avait laissé leurs vies entre deux rames. Un constat désolant qui a poussé la Société de Tramway de Rabat-Salé  (STRS) à accentuer ses efforts en matière de sécurité. «Après neuf mois de réelle mise en exploitation, nous avons, certes, déploré des accidents, mais nous avons aussi un taux d’accidentologie qui reste dans la moyenne. Et 70% des accidents sont de véhicule à véhicule», explique à ALM Loubna Boutaleb, directrice générale déléguée de la STRS.
Au démarrage du projet, il y a presque un an, tout un dispositif de sécurité pour le tramway a été mis en place le tout appuyé par une campagne réalisée en partenariat avec le CNPAC. «Au démarrage, nous avons initié, avec le CNPAC, plusieurs actions de sensibilisation et de communication auprès des citoyens. Il y avait aussi la présence humaine  au niveau des carrefours qu’on ne trouve nulle part ailleurs ! Cette année aussi, nous allons lancer une nouvelle campagne de communication sur la sécurité avec des actions récurrentes», ajoute Mme Boutaleb. Dans le dispositif de la STRS, il y a tout d’abord le référentiel de sécurité. Et ce à travers la mise en place de dispositifs et systèmes de sécurité comprenant caméras, remontée d’alarme et arrêt d’urgence. Le dispositif de sécurité concerne aussi l’organisation et le contrôle de la circulation des rames. Ces deux fonctions sont assurées en temps réel par un Poste central de commande (PCC). Le PCC a pour mission de superviser l’ensemble des événements des lignes et veiller au respect des normes de sécurité par les conducteurs. En plus des dispositifs et systèmes de sécurité et l’organisation et le contrôle de la circulation des rames en ligne, il y a également la signalisation. Au niveau du nouveau Code de la route, un travail a été fait avec la direction des routes, pour introduire la nouvelle signalisation verticale propre au tramway. Et enfin, il y a les principes et les règles de conduite. Il faut dire que la sécurité repose sur le principe de la conduite à vue avec une démarche anticipative. En cas de mauvaise visibilité, le conducteur doit adapter la vitesse de sa rame en conséquence.
En cas de défaillance du conducteur, les tramways sont équipés d’une veille automatique destinée à stopper la rame en évitant une collision. La vitesse maximale en ligne est indiquée par des panneaux en ligne en début de zone. Le conducteur doit utiliser le signal sonore en cas de danger immédiat comme la présence de piétons sur la voie, l’arrivée et le départ de station, la mise en mouvement d’une rame, le croisement avec une autre rame ou croisement avec un bus arrêté.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *