Une flambée sans précédent des prix de l’immobilier dans la ville ocre

Une flambée sans précédent des prix de l’immobilier dans la ville ocre

Le marché de l’immobilier à Marrakech connaît une flambée de prix sans précédent. Les projets et les promotions immobiliers dans la ville ocre sont nombreux, de l’achat de villas et appartements clefs en main, à la rénovation de riads, ou encore la création de commerces. La spéculation foncière atteint des proportions importantes et partant inquiétantes. Jamais Marrakech n’a eu autant de succès dans le secteur immobilier. La raison de ce boom n’est pas une réponse à la seule croissance naturelle de la population de la ville. Cette ville rouge est devenue au cœur de la mode internationale. Il n’est donc pas surprenant que les étrangers y affluent en masse pour acquérir des résidences secondaires. Ces derniers sont dans leur grande majorité, Français, suivis par les Espagnols, les Anglais et les Américains. Les Chinois ont aussi succombé au charme de cette ville et s’intéressent de plus en plus à des résidences secondaires. Par ailleurs, il importe de mentionner que l’acquisition d’une maison secondaire à Marrakech n’est plus limitée aux classes aisées, même la classe moyenne y investit. L’autre facteur explicatif que Marrakech est devenue l’une des destinations privilégiées des promoteurs et des touristes est aussi la mise en service de l’autoroute Settat-Marrakech. Un service qui était très attendu par les usagers de la route. Marrakech ne finit donc pas de séduire les nationaux et les étrangers. La ville rouge est la principale destination touristique du Royaume. Dans l’immobilier, la ville est arrivée à saturation. Bulle immobilière et spéculative, Marrakech change. Partout dans les coins de la ville, on aperçoit des chantiers de construction de biens immobiliers, à tel point que l’on s’interroge aujourd’hui sur l’avenir  de la ville. Le boom immobilier ne fait que s’amplifier à Marrakech. Que ce soit en matière d’aménagement et de construction de logements de moyen et de haut standings, de viabilisation et d’équipement des lots de terrain économiques et des zones d’urbanisation nouvelles, ou de recasement et de restructuration des douars, les indicateurs sont tous au vert. Les promoteurs immobiliers seraient les premiers responsables. En outre, les autorités se disent conscientes de cette spéculation qui touche la ville. En effet, investir à Marrakech peut s’avérer très rentable. Les prix pratiqués dans cette ville sont beaucoup plus intéressants que ceux pratiqués en France ou en Espagne et attirent par la sorte les investisseurs. Le secteur de l’immobilier à Marrakech ne s’est jamais bien porté et contribue à faire de la perle du sud une des destinations les plus prisées de ces dernières années. Néanmoins, la ville ne devrait pas aller vers une forte concentration au risque de la tuer. Le périmètre urbain ne doit plus s’agrandir. Si les prix flambent à Marrakech, c’est aussi parce qu’il y a une forte demande que ce soit pour le terrain nu ou encore le construit. Depuis quelques années, la spéculation foncière bat son plein, ce qui a poussé beaucoup de promoteurs de se tourner vers d’autres horizons et notamment vers Fès.  La ville de Marrakech connaît aussi une grande dynamique de lutte contre l’habitat insalubre. La ville ocre envisage aussi de devenir l’une des capitales mondiales du septième art en  abritant le festival international du film. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *