Une forte présence africaine au Salon Halieutis

Une forte présence africaine au Salon Halieutis

Le Salon Halieutis confirme la place du Maroc en tant que pays disposant de grandes ressources. Cette deuxième édition a connu la participation de sept ministres africains alors que 22 pays africains ont été au rendez-vous (dans le cadre de la COMFHAT). Ainsi, une délégation de huit pays partenaires a participé à cette édition. Organisées pour débattre de l’état de leurs coopérations halieutiques et des opportunités de les renforcer, des bilatérales ont réuni le ministre marocain de l’agriculture et de la pêche, Aziz Akhannouch à son homologue ivoirien Kobenan Kouassi, ministre de la production animale et des ressources halieutiques, ainsi qu’au Dr Taiga, ministre de l’élevage, des pêches et des industries animales du Cameroun. Une autre réunion a été à l’ordre du jour avec Moussa CONDE, ministre de l’élevage, des pêches et des industries animales de la Guinée. Notons dans le même cadre la réunion du ministre avec le Dr. Chief Samuel Ankama, ministre délégué de la pêche et des ressources marines de la Namibie, et Hon Mike Akyeampong, vice-ministre de l’alimentation et de l’agriculture, et président de la commission des pêches du Ghana.
Outre la délégation africaine, le ministre espagnol a également pris part à cette édition. «Sa présence confirme les relations de coopération très étroites dans le domaine de la pêche maritime et ses industries qu’entretiennent nos deux pays. Elle survient sur fond de négociation de l’accord de pêche Maroc-UE dont l’Espagne est le principal bénéficiaire. Des négociations qui avancent bien et que nous espérons voir aboutir à un cadre de coopération halieutique équitable et rationnel prenant en considération les intérêts convergents des deux parties», a souligné M. Akhannouch.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *