Une région aux grandes ambitions

Une région aux grandes ambitions

Connue sous les noms de «El Brija», «El Mahdoumih», puis «Mazagan», la ville d’El Jadida figure désormais parmi les hauts lieux du tourisme. Elle doit sa notoriété à ses nombreux atouts en l’occurrence son patrimoine historique qui lui a valu la consécration de patrimoine mondial. La Cité portugaise de Mazagan est le témoin de l’échange culturel entre le Maroc et l’Europe. El Jadida est une ville qui bouge et qui a connu d’importantes transformations durant ces dernières années. Des avantages alléchants ont drainé de nombreux investissements dans l’immobilier et le tourisme.La station touristique «Mazagan Beach Resort» en est un parfait exemple.
Deuxième station du Plan Azur à entrer en activité en 2009 après celle de Saidia, la station enrichira l’offre touristique de la ville. En effet, celle-ci  compte attirer près de 4 millions de visiteurs par an. Mazagan ne s’appuie pas sur la promotion immobilière, mais sur l’offre hôtelière, de loisirs et de tourisme d’affaires. Les tourismes naturel, écologique, sportif et culturel sont autant de produits pouvant rentabiliser des investissements justifiés dans le secteur. Pour ce qui est de l’immobilier, les promoteurs n’ont pas à se plaindre, le secteur est en plein essor. Une extension importante du périmètre urbain est prévue dans le cadre d’un nouveau plan d’aménagement.
Ce dernier passera de 2.400 ha à 3.500 ha soit 1.200 ha seront ouverts à l’urbanisation à l’horizon 2020. Cet apport foncier participera à la régulation du marché immobilier de la ville.L’agriculture y occupe une place importante et joue un rôle déterminant dans l’activité économique de la ville. La région de Doukkala-Abda renferme des potentialités importantes. Les cultures pratiquées sont diversifiées et concernent essentiellement les céréales et les légumineuses. Par ailleurs, El Jadida abrite tout au long de l’année plusieurs évènements artistiques et culturels. La ville est devenue le lieu de rendez-vous des professionnels du cheval. Lors de la deuxième édition  du Salon international du cheval, 72 exposants venus de plusieurs pays étrangers notamment du Qatar, de la France, de l’Espagne, de la Hongrie étaient présents. Des chevaux de race : barbe, pur-sang arabe, anglo-arabe et chevaux de sport étaient à l’honneur.
La ville d’El Jadida est aussi connue par le Moussem Moulay Abdellah Amghar. Cet événement qui attire plus de 350 000 visiteurs, constitue le plus grand rassemblement annuel de chevaux et cavaliers de fantasia du Maroc. L’animation culturelle ne manque pas pour ceux qui craindraient de s’ennuyer. La majestueuse citerne portugaise d’El Jadida qui a servi de décor à de nombreux films abrite de nombreuses expositions. L’artisanat constitue un secteur économique vital pour la ville. Une diversité de produits sont proposés. Les activités dominantes sont celles de la poterie, la menuiserie et le tissage. La richesse du savoir-faire est transmise de génération en génération par des mâallems artisans. La ville d’El Jadida n’en finit pas de charmer ses visiteurs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *