Une vision intégrée pour le groupe RAM

Une vision intégrée pour le groupe RAM

La lettre d’orientation élaborée par le management RAM résume la vision nourrie afin d’aboutir à la structure Groupe Royal Air Maroc. Elle constitue le lien entre la vision et les actions porteuses de résultats qui doivent la concrétiser. Le développement du groupe est désormais tourné autour de six pôles. Cette structure de groupe, au fur et à mesure qu’elle se met en place et se consolide, devra permettre à la compagnie de développer, dans tous ses métiers et activités, des niveaux de professionnalisation et de compétitivité comparables à ceux des opérateurs les plus performants à l’échelle mondiale. Aussi, elle est de nature à rechercher et développer de nouvelles lignes d’affaires pour renforcer ses pôles de croissance, autrement dit concritiser, plus de diversification et enfin, optimiser l’utilisation/acquisition des ressources et moyens en intégrant les possibilités d’externalisation, d’essaimage ou de sous-traitance. L’objectif visé, au niveau organisationnel, est de faire évoluer les pôles de croissance vers une forme de filialisation fonctionnelle, dans un premier temps, pour mieux cerner le processus de création de la valeur et de contribution aux résultats économiques du Groupe, qui doit être naturellement la raison d’être de chaque pôle et le moyen indispensable à la réalisation de ses objectifs stratégiques de croissance », précise la note d’information. C’est aussi pour renforcer davantage la réactivité dans chaque domaine d’activité et par conséquent la flexibilité et l’agilité de l’ensemble de la compagnie.
Toutefois, des synergies sont sollicitées. Ainsi, la RAM a tenu à créer un pôle hôtelier commun avec la Caisse de Dépôt et de Gestion. Il a été décidé d’étudier les différents scénarii possibles dans le cadre de ce rapprochement et d’en évaluer les incidences juridiques et fiscales avant de retenir la configuration définitive. Deux appels d’offres ont été lancés. L’un pour le choix de l’organisme qui procédera au diagnostic et l’évaluation des filiales touristiques et des unités hôtelières des deux structures. L’autre, pour l’élaboration du business plan, l’assistance juridique et fiscale ainsi que la mise en oeuvre. Les entités concernées par ce partenariat seront regroupées en une seule structure baptisée Atlas Hospitality Morocco. Il s’agit de Sogatour : Société Générale d’Aménagement Touristique, filiale de la CDG ayant pour objet la gestion d’unités hôtelières pour le compte de la CDG, la Sotoram, Société Touristique de Royal Air Maroc, filiale de la RAM ayant pour objet la gestion hôtelière et la restauration d’entreprise, et la Sidet : Société Immobilière pour le Développement Touristique, filiale de la RAM, propriétaire des hôtels Asni-Marrakech et Amadil-Agadir gérés par Sotoram. En plus, les unités hôtelières de la CDG rejoindront l’ensemble formé. Elles sont gérées par sa filiale touristique (Société Générale d’Aménagement Touristique, par abréviation Sogatour). Le périmètre couvre les hôtels suivants: Jnane Palace à Fès, Moulay Yacoub, Sidi Harazem, Zat de Ouarzazate, Rif de Nador et Ouzoud de Béni Mellal.
Rejoindront aussi le holding, les unités hôtelières de la RAM. Elles sont gérées par sa filiale touristique, Sotoram. Le périmètre couvre les hôtels suivants : Amadil à Agadir, Atlas Marrakech et Médina Marrakech. Ainsi, tous les atouts sont sollicités pour mettre le Groupe RAM au service du tourisme national.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *