Véhicules utilitaires légers : Toyota toujours en tête

Si à fin octobre 2005, le marché global marocain comptait 52.386 véhicules vendus, il faut savoir que dans ce volume, 6.411 unités sont des utilitaires légers (VUL). Certes, il s’agit-là d’une part peu ou proue de la totalité des ventes réalisées par les importateurs marocains. Ceci étant, ce segment reste assez juteux pour lesdits importateurs et en tout cas assez concurrentiel entre eux. Là encore, c’est Toyota du Maroc (TDM) qui tient la dragée haute, avec plus de 936 VUL vendus en 2005, toujours selon les statistiques à fin octobre, communiquées par l’Aivam.
Une position appelée à être consolidée dans les mois à venir, après l’introduction (la semaine dernière) du nouveau Hilux, pick-up phare de la marque. Avec ses fortes ventes, TDM détient 21,42% du marché marocain des VUL. Soit autant 100 unités de plus que son challenger, Mitsubishi qui comptait donc 836 VUL vendus en 2005. Des ventes principalement constituées du pick-up L200, qui jouit lui aussi d’une forte popularité en  milieu rural, comme dans les flottes d’entreprises. Autre gros concurrent, qui est lui aussi nippon, Isuzu profite non seulement de la notoriété de son logo dans ce segment, mais aussi de l’appui de son propriétaire au Maroc, CFAO Motors. Et chez Isuzu, c’est le D-Max qui joue le rôle du pick-up pur et dur, mais aussi très demandé, puisqu’il permet à la marque d’être en troisième place du classement des ventes de VUL, avec 568 unités livrées en 2005. Viennent ensuite, Suzuki dont le pick-up, qui s’appelle Carry, a fait exploser les ventes de 183 en 2004 à 343 sur les 10 mois de l’année en cours.
Autre importateur bien présent dans le segment des VUL, celui de Hyundai qui a, lui, enregistré 318 livraisons entre le premier janvier et le 31 octobre dernier. Renault Maroc et Sopriam (Peugeot et Citroën), tirent elles aussi leur épingle du jeu avec des volumes de ventes respectifs de 298, 191 et 113 en 2005. Et pour cause, les marques françaises profitent toujours des ventes des versions utilitaires de leurs «ludospaces» (respectivement Kangoo, Partner et Berlingo), montés à la Somaca. Pour sa part, l’importateur de Ford au Maroc compte toujours le Ranger dans son catalogue. Un pick-up grâce auquel ses ventes de VUL ont atteint 195 unités en 2005, soit une légère évolution (2004-2005) de presque 5 %. Enfin, avec 148 et 127 VUL quantifiés sur leurs ventes 2005, Nissan et Mazda profitent, eux aussi, du succès de leur pick-up respectifs à savoir le pick-up (que Nissan appelle Navara sur d’autres marchés) et le B2500.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *