1.000 centres socio-sportifs de proximité seront créés d’ici à l’horizon 2016

1.000 centres socio-sportifs de proximité seront créés d’ici à l’horizon 2016

Une feuille de route pour la stratégie nationale du secteur du sport est désormais établie. Avec une vision futuriste et des objectifs précis, la stratégie nationale s’étale sur la période allant de 2010 à 2016. Le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, Moncef Belkhayat, a dévoilé lors d’une conférence de presse organisée, mercredi 23 septembre, à Casablanca, les principaux objectifs de son département, contenus dans la feuille de route de la stratégie nationale du secteur du sport.
Pour le court terme, c’est-à-dire la période allant de 2010 à 2012, le ministère de la Jeunesse et des sports envisage de construire de  grandes infrastructures, de lancer les centres socio-sportifs de proximité et de mettre en place une législation et une réglementation pour le sport. C’est ainsi que trois centres d’excellence seront créés, où les sportifs d’élite seront formés. Les centres d’excellence seront opérationnels dans les trois années à venir. De même, une loi sur le sport, une loi antidopage et une loi antivandalisme dans les stades seront élaborées.
La création de centres socio-sportifs de proximité est un objectif majeur que le département de M. Belkhayat veut concrétiser à court terme. 1000 centres seront construits entre 2010 et 2016. Chaque centre socio-sportif de proximité comptera un terrain omnisports, une salle pour pratiquer les arts martiaux, une bibliothèque, une garderie et des commerces. Les personnes désirant pratiquer leur sport préféré au sein des centres socio-sportifs devront payer un abonnement annuel dont le montant sera fixé entre 300 et 500 dirhams. «Les revenus générés par les centres socio-sportifs permettront la construction d’autres centres dans le futur», a souligné M. Belkhayat.
Pour la période allant de 2012 à 2016, les objectifs fixés par la feuille de route de la stratégie nationale sont principalement la multiplication du nombre des centres d’excellence par quatre. Leur nombre passera de trois à douze à l’horizon 2016. Le ministère veut aussi doubler le nombre des licenciés (personnes pratiquant une discipline sportive au sein d’un club). Ils sont actuellement 260.000 licenciés. En 2016, ce nombre sera de 520.000. «La pratique du sport dans notre pays est faible. Moins d’1 % de nos concitoyens ont une licence sportive et la plupart des licenciés appartiennent à la catégorie senior», a noté le ministre de la Jeunesse et des Sports.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *