16ème journée de la Botola Maroc Telecom : Le fauteuil de leader est en jeu

16ème journée de la Botola Maroc Telecom : Le fauteuil de leader est en jeu

Les Verts ne sont qu’a deux unités du leader. Au complexe sportif Mohammed V, ils accueillent l’Olympique de Khouribga. L’appât de la victoire qui garantirait aux hommes de Juan Carlos Garrido de s’emparer des commandes sera le principal moteur de motivation.

La Botola Maroc Telecom pourrait bien connaître un véritable changement de rôles. Le champion d’automne, le Hassania d’Agadir, jusque-là leader avec 30 points, risque bien de céder sa première position. La Gazelle du Souss n’a pas bien protégé son avance sur ses poursuivants. Lors de sa dernière rencontre face au Chabab Rif Al Hoceima, elle s’est contentée d’un nul au même moment où le Raja de Casablanca faisait un bond significatif grâce à sa victoire sur le Wydad.

Aujourd’hui, les Verts ne sont qu’a deux unités du leader. Au complexe sportif Mohammed V, ils accueillent l’Olympique de Khouribga. L’appât de la victoire qui garantirait aux hommes de Juan Carlos Garrido de s’emparer des commandes sera le principal moteur de motivation. Quant à leur hôte du jour, chancelant, l’objectif sera de créer la surprise à Casablanca.

Les autres rencontres prévues pour ce mercredi sont au même degré d’importance. L’Ittihad de Tanger est, lui aussi, concerné par cette ascension qui mène à la première position. Avec 27 unités au compteur, il partage les mêmes ambitions que l’actuel dauphin. Sauf que l’adversaire du jour est un dur à cuire. Il s’agit de la Renaissance de Berkane. Certes, celle-ci s’est littéralement éffondrée lors du match aller lorsqu’elle s’est inclinée sur le score de 3 buts à 0 devant son public. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, et la RSB a changé de stratégie ainsi que de stratège. Avec Mounir Jaouani aux commandes, l’équipe développe un jeu plaisant et offensif sans oublier qu’elle possède un goléador talentueux qu’est Ayoub El Kaabi et duquel les défenseurs de l’IRT vont devoir se méfier.

Une première place est envisageable pour les Hercules à condition de remporter le match et espérer une défaite du Raja.

Plus loin à Khouribga, le CAK local sera aux prises avec le Difaâ d’El Jadida. Nombreux ceux qui pensent que cette rencontre oppose David à Goliath. Deux victoires seulement ont été remportées en 15 matchs. Face aux Doukkalis, ragaillardis par leur large victoire en Ligue des Champions d’Afrique sur le score de 10 buts à 0 contre Sport Bissau Benfica, les Zayanes appréhendent le pire. Même devant leur public, la mission sera délicate face à un DHJ dont l’objectif cette saison est de remporter le titre.

En fin de soirée, le FUS de Rabat se mesurera au Wydad de Casablanca. Depuis bien longtemps, ce match est celui de la suprématie. Chacune des deux écuries cherche à prouver qu’elle est la meilleure. Les Rouges ont vitalement besoin des points de la rencontre afin de remonter dans le classement général. Les supporters refusent catégoriquement que les joueurs croient avoir tout réalisé en remportant la Ligue des Champions et que le reste n’est que bonification.

Avec le nouvel entraîneur, Fouzi Benzerti, la mission serait de remonter la pente progressivement. Après une première sortie ratée, le coach tunisien aura la possibilité de se ressaisir face à Walid Regragui et ses poulains. Rappelons que lors du match aller, le FUS avait battu le Wydad sur le score de 3 buts à 1.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *