16ème journée de la Botola Maroc Telecom : Une reprise timide

16ème journée de la Botola Maroc Telecom : Une reprise timide

La Botola Maroc Telecom reprend enfin son cours, au grand bonheur des aficionados du ballon rond national. L’engagement des joueurs locaux au niveau du Championnat d’Afrique des Nations a été à l’origine de cette trêve prolongée.

N’en déplaise à certaines formations, cet arrêt a permis tout de même aux équipes de se réorganiser et faire un premier bilan sur les résultats obtenus en phase aller. Répartis en deux temps, quatre matchs seulement ont été disputés samedi et dimanche pour le compte de la 16ème journée. Il faut dire que la moisson était décevante. Un seul but marqué ! Ceci est vraisemblablement dû à la prudence qui accompagne généralement la reprise de la compétition.

En effet, seule l’AS FAR a tiré son épingle du jeu. Face au Rapide Club Oued Zem, les hommes de Abderrazak Khairi ont nettement été supérieurs aux locaux. Partisans du moindre effort, ils ont marqué l’unique but de la rencontre à la 9ème minute du jeu par l’entremise de Mohamed Kamal et ne se sont pas aventurés pour doubler la mise. Les directives du directeur technique consistaient à protéger les bois.

Cette victoire permet aux Militaires de se hisser à la quatrième place avec 25 points, alors que Rapide Club Oued Zem stagne à la 11ème position avec 17 unités.

Les autres rencontres n’ont pas donné du grain à moudre.

Le Hassania d’Agadir, leader de la Botola avec 30 points, a déçu ses supporters. Bien qu’ayant enregistré un match nul face au Chabab Rif d’El Hoceima, le public gadiri exigeait une victoire. La raison de leur mécontentement a bien une raison valable. Quoique toujours leader avec 30 points, le Hassania laisse filer l’occasion de creuser l’écart avec le dauphin le Raja de Casablanca (28 points), qui s’est imposé plus tôt face à son rival le Wydad par 2 buts à 1 en match de mise à jour de la 10ème journée.

Les Verts recoivent mercredi à domicile l’Olympique de Khouribga. Le jeu des chaises musicales serait éventuellement déclenché. La victoire du Raja le mettrait en tête du classement.

Le Chabab Rif d’Al Hoceima (22 points) se hisse, quant à lui, à la 9ème position aux côtés de l’Olympic de Safi. Ce dernier a croisé le fer à domicile avec un Moghreb de Tétouan remanié. Cependant, malgré le sang neuf, les visiteurs n’ont pas été tranchants. Un temps d’adaptation est nécessaire pour huiler la machine.

Se quittant sur un nul blanc, le MAT se retrouve toujours dans la zone dangereuse, en occupant la position de lanterne rouge avec seulement 7 points. Dans une position non enviable se trouve également le Racing de Casablanca. Il a fait match nul avec le Kawkab de Marrakech (0-0) au Grand stade de la cité ocre.

Ce score n’affecte en rien la position des deux équipes. Le KACM occupe la 10ème position avec 21 points, alors que le RAC de Casablanca est avant-dernier avec 12 unités.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *