17ème journée de la Botola Maroc Telecom : Les Militaires plument les Aigles Verts

17ème journée de la Botola Maroc Telecom : Les Militaires plument les Aigles Verts

Les Rouges semblent retrouver la voie de la victoire grâce à ce deuxième succès de rang qui les a vus battre le Rapide Club Oued Zem sur le score de 3 buts à 1. 

Vous en conviendrez, la reprise de la Botola Maroc Telecom est des plus passionnantes. On a rarement vu une telle émulation animer les matchs qui manquaient le plus souvent de saveur. La longue trêve hivernale y est-elle pour quelque chose ? Le réveil que connaît le football national a-t-il eu des retombées sur le niveau de la Botola Maroc Telecom ? Quoi qu’il en soit, on se rince bien les yeux depuis le lancement de la phase retour.

Pour le compte de la 17ème journée, les clubs ont confirmé une nouvelle fois qu’ils ont leur mot à dire. Bien que tronquée de deux rencontres, cette journée a enregistré 20 buts ! Mieux, elle a tenu en haleine les supporters jusqu’au coup de sifflet final de certaines rencontres à l’instar du match ayant opposé le Moghreb de Tétouan et le Chabab Atlas Khénifra. Les bookmakers les plus chevronnés ne pouvaient prédire une moisson de 7 buts pour cette rencontre.

Déterminés, les Rojiblancos ont fini au bout du suspense par renverser le CAK (4-3) au stade Saniat Rmel.

Menant d’entrée au score (2-0), par le biais de Yassine Salhi (14è, 38è) le MAT s’est vu, par la suite, rattraper et dépasser par les Zayanes à vingt minutes de la fin de la rencontre. Campaoré Bassirou (45è), Hicham Marchad (49è) et Ibrahim Elbaz (71è) ont signé les trois réalisations du CAK. Croyant jusqu’au bout à la victoire, les Tétouanais seront récompensés, grâce à un doublé de Abelaziz Khalouta (83è, 88è).

Le MAT (10 points) réduit, ainsi, l’écart avec son adversaire du jour (premier club non relégable) à 5 points.

A Casablanca, le complexe Mohammed V a également connu un festival de buts. Les Rouges semblent retrouver la voie de la victoire grâce à ce deuxième succès de rang qui les a vus battre le Rapide Club Oued Zem sur le score de 3 buts à 1.  Les réalisations des Rouge et Blanc ont été marquées par Amin Tighazaoui (45è+1), Abdellatif Noussir (68è) et la nouvelle recrue argentine Alejandro Quintana, deux minutes avant la fin du temps réglementaire de la rencontre. Entre-temps, Abdoulaye-Diarra (54è) avait égalisé pour le RCOZ.

Les visiteurs ne bougent pas d’un cran et restent 13èmes avec 17 points au moment où les locaux avec 22 unités se hissent à la 9ème place, aux côtés de l’Olympic de Safi.

Ce dernier était à deux doigts d’une importante victoire qui allait le catapulter dans le classement général. Mais sa défaite a été au bénéfice de son adversaire du jour le Chabab Rif Al Hoceima.

A domicile, le CRA a cru dur comme fer à la victoire même avec un but sur le dos. Sa persévérance a fini par payer puisque Mohamed Saidi a égalisé pour les Rifains à la 58ème minute du jeu avant que Ayoub El Mallouki ne marque le but de la victoire sur penalty à deux minutes de la fin de la rencontre.

Après cette victoire, le CRA rejoint, en cinquième position le Difaâ d’El Jadida avec 25 points, alors que l’OCS est 10ème Avec 22 unités.

Dans les autres rencontres, l’Olympique de Khouribga s’est imposé par 3 buts à 0 face au Kawkab de Marrakech au complexe de l’OCP.

Les trois réalisations des phosphatiers ont été inscrites par Adam Ennafati (2è), Youssef Ougadi (46è, pén) et Youssef Sekour (67è). Les Phosphatiers affichent une santé meilleure puisqu’ils ont marqué 6 buts en deux rencontres. Cette 17ème journée a été marquée par le classico de feu entre le Raja de Casablanca et l’AS FAR. Les deux protagonistes ont livré un jeu plaisant à la hauteur de son appellation.

Devant leur public, les Militaires étaient meilleurs. Prudents, ils ne s’aventuraient jamais sans calcul de risque contrairement aux visiteurs qui avaient étrangement multiplié les erreurs surtout en défense. Cela leur a coûté un premier but signé Mohamed Kamal lequel a profité d’un dégagement en chandelle de Badr Bannoun pour scorer à la 18ème minute du jeu. La joie des supporters fut de courte durée puisque Abdeladim Khadrouf égalise deux minutes plus tard.

Auteur d’un triplé lors de la journée précédente face à l’OCK, Mouhsine Iajour a raté la balle de 2-1, en loupant un pénalty à la 28ème minute du jeu. Mehdi Berrahma (41è) n’a pas trop tardé à punir Iajour, en marquant le but victorieux pour l’AS FAR.

Quoique toujours leaders avec 31 points, les hommes de Juan Carlos Garrido se voient menacés, en cas de victoire du Hassania d’Agadir et de l’Ittihad de Tanger (30 points). L’AS FAR (28 points) réduit, quant à elle, l’écart avec le Raja à 3 points.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *