1er Salon international du sport : Marrakech, capitale internationale du sport en mars

1er Salon international du sport : Marrakech, capitale internationale du sport en mars

Après que le Maroc ait décroché l’organisation de la Coupe d’Afrique, c’est tout naturellement qu’il organise le 1er Salon international du sport. Ce sera du 15 au 20 mars 2011 au nouveau stade de Marrakech. Moncef Belkhayat ministre de la jeunesse et des Sports a tenu une conférence de presse lundi 7 février à Casablanca pour présenter cet événement. Cette manifestation s’inscrit dans la Semaine internationale du sport, une semaine riche en événements. «Ce salon permettra de rassembler l’ensemble des acteurs du monde du sport, entrepreneurs, décideurs, sportifs de haut niveau, intervenants (fournisseurs d’équipements, consultants, experts…) pour débattre des opportunités d’affaires et des problématiques de ce secteur en pleine expansion», a indiqué le ministre. Ainsi pour ce Salon internationale étalé sur une superficie de 18.000m2, le stade de Marrakech sera ouvert à quelque 150 exposants nationaux et internationaux et plus de 3000 visiteurs professionnels. Trois conférences sont prévues en marge du Salon et qui verront la participation de personnalités tels Issa Hayatou, Serguei Bubka, Hicham El Guerrouj, M.Moise et M.Pattel. Le grand public est également convié à cette messe du sport et ce du 18 au 20 mars, avec 100.000 visiteurs attendus. Ces derniers pourront assister à des exhibitions et des animations sportives et ludiques. Est également prévue durant cette semaine du sport, la tenue de la 5ème édition de la convention internationale du sport en Afrique, ainsi que la 34 ème session du Conseil des ministres arabes de la jeunesse et des Sports organisée les 17 et 18 mars. Le ministère de la Jeunesse et des Sports organise également le colloque Sportmed 2011 en partenariat avec la Confédération africaine de football et la FRMF. Ce colloque prévu les 15 et 16 mars abordera la professionnalisation du football en Afrique, le cas du Maroc. Il s’agira de débattre entre autres de la nouvelle loi sur le sport permettant aux clubs marocains l’instauration de sociétés sportives et par-là professionnaliser le secteur. Dans ce cadre, le ministre a présenté une comparaison de la situation financière des plus grands club au Maroc et ceux de la zone Afique du Nord/Moyen-Orient. Le Wydad et le Raja sont les derniers de la liste avec 40 million DH par an. Alors que le budget des clubs algériens s’estime à 80 million DH, les tunisiens 120 millions DH, en Egypte 300millions DH, les «Almarikh et Al-Hilal» soudanais sont à 90 millions. Avec cette loi, l’objectif du Maroc est de passer à l’étape suivante d’un budget de100M DH annuel des clubs sportifs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *