20ème journée de la Botola Maroc Telecom : Les ambitions de l’IRT se confirment

20ème journée de la Botola Maroc Telecom : Les ambitions de l’IRT se confirment

Les hommes de l’entraîneur espagnol Juan Carlos Garrido, en difficulté lors de leurs dernières sorties, se voient relégués à la troisième place avec un total de 35 points.

Vous en conviendrez, la première partie de la 20ème journée de la Botola Maroc Telecom n’a pas manqué de surprendre. Le résultat des belles affiches au programme était à la fois logique et surprenant ayant un impact d’ampleur sur le classement général.
A commencer par le choc ayant opposé deux sérieux prétendants au titre, à savoir le Hassania d’Agadir et le Raja de Casablanca. La chance a souri à la Gazelle du Souss qui prend ainsi sa revanche. Lors du match aller elle s’était inclinée au complexe Mohammed V. A domicile, elle n’a juré que par la victoire.
Le virevoltant Jalal Daoudi a inscrit l’unique réalisation de cette rencontre à la 11ème minute du jeu suite à une belle opération offensive, permettant aux siens de suppléer l’adversaire du jour. Après la joie des sudistes, c’était au tour des nordistes de célébrer leur victoire difficile face au Kawkab de Marrakech. En effet, l’Ittihad de Tanger n’a certes pas tremblé devant son hôte, cependant son petit succès a mis du temps avant d’éclore.
La rencontre fut bien disputée entre les deux protagonistes. Driss Lemrabat était bien conscient de la solidité du KACM face à laquelle ses hommes devront faire face. Les représentants de la cité ocre avaient, lors de la précédente journée, déjoué tous les pronostics en battant l’AS FAR dans son antre. Fort de ce résultat, ils se sont déplacés à Tanger dans le but de réitérer l’exploit. Or, le leader refuse les comparaisons analogues. C’est ainsi qu’il a dicté sa loi et battu le KACM sur le plus petit des scores grâce à Ahmad Hamoudane qui vole la vedette à dix minutes de la fin du temps réglementaire.
Après les deux victoires, l’IRT (40 points) et le HUSA (37 points) occupent les deux premières places au classement, alors que les hommes de l’entraîneur espagnol Juan Carlos Garrido, en difficulté lors de leurs dernières sorties, se voient relégués à la troisième place avec un total de 35 points.
L’émulation a également été présente au niveau du bas du tableau. Le Rapide Club Oued-Zem a créé la sensation grâce à sa victoire devant le Chabab Rif Al Hoceima. Alors qu’on s’attendait à voir ce dernier prendre sa revanche, lui qui s’était incliné devant ce même adversaire en phase aller, c’est plutôt la même histoire qui recommence. Le RCOZ a ainsi une nouvelle fois pris le meilleur sur le CRA parvenant à améliorer sa situation en se positionnant au 14ème rang avec 21 points, soit à 8 longueurs du Moghreb de Tétouan qui devait jouer hier face au Wydad Casablanca.
Quant aux Rifains, leur compteur ne bouge pas et reste figé à 26 unités.
En déplacement à Khenifra, le RAC Casablanca s’enfonce de plus en plus dans la boue. Son nouveau échec face au CAK lui a valu de fermer assurément le tableau. Défait sur le score de 2 buts à 0, ses chances de maintien prennent un sérieux coup au fur et à mesure les journées qui passent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *