21ème journée de la Botola Maroc Telecom : L’IRT capitule devant les Militaires

21ème journée de la Botola Maroc Telecom : L’IRT capitule devant les Militaires

L’impact de cette défaite était tel que certains joueurs tangérois ont éclaté en sanglots. Pourtant le titre est encore en jeu et la compétition loin encore de vivre son clap de fin.

La 21ème journée de la Botola Maroc Telecom avait de quoi donner le tournis à certaines équipes et relancer complètement la compétition. L’énorme surprise a eu lieu sur la pelouse du complexe sportif Prince Moulay Abdellah, théâtre de la troisième défaite cette saison de l’Ittihad de Tanger et la première pour son coach Idriss Lemrabat. Ce dernier était parvenu à tirer le club d’une spirale de mauvais résultats et enregistrer un parcours quasiment sans faute. Sous sa houlette, l’IRT a enregistré 10 victoires, deux matchs nuls et une seule défaite. L’AS FAR est à l’origine de cette unique déconvenue qui leur est restée à travers la gorge.

L’impact de cette défaite était tel que certains joueurs tangérois ont éclaté en sanglots. Pourtant le titre est encore en jeu et la compétition loin encore de vivre son clap de fin. Les visiteurs avaient, comme d’habitude, bien géré la rencontre. Une première manche équilibrée leur a permis d’absorber la pression et pratiquer leur jeu en seconde période. En effet, les représentants de la ville du détroit parviennent à scorer à l’heure du jeu grâce à Khalid Serroukh sur penalty. Quelques minutes plus tard, Banou Diawara remet les pendules à l’heure. Et alors qu’on se dirige vers la fin de la rencontre, Ibrahim El Bezghoudi porte le coup de grâce aux espérances de l’IRT qui croyait avoir plié l’affaire et être sorti avec le minimum de dégâts.

Grâce à cette victoire, les Militaires grimpent à la 5ème place avec 31 points aux côtés de l’Olympic de Safi, alors que l’IRT reste leader mais réduit l’écart avec son poursuivant immédiat le Hassania d’Agadir à deux points.

Celui-ci avait ouvert le bal de cette journée, samedi, en compagnie du Kawkab  de Marrakech. Ce derby du sud a offert un plat digeste qui n’était en manque que de buts. Les deux écuries sur leurs gardes se sont quittées dos à dos au Grand stade de la cité ocre.

Ce score reste tout de même positif puisque l’IRT ne s’est pas éloigné dans le classement. Le KACM, lui, demeure figé au 11ème rang avec 25 unités. Dans les autres rencontres programmées dans cette journée tronquée, le malheureux Racing de Casablanca n’arrive toujours pas à sortir la tête du goulot. Face au FUS de Rabat, la lanterne rouge s’est contentée d’un nul (2-2). Les deux réalisations des locaux ont été inscrites par Mouhcine Khayati (52è) et Harisse Soufiane (90è+1), alors que Nawfel Zerhouni (13è) et El Mehdi El Bassil (71è) ont signé les buts du FUS de Rabat.

Ce nul permet au FUS (29 points) de rejoindre la RSB et le WAC à la 7ème position, tandis que le RAC (13 points) ferme la marche. Ses jours parmi l’élite seraient comptés. Enfin, l’Olympique de Khouribga s’est imposé à domicile par 1 but à 0 face au Chabab Atlas Khénifra. L’unique réalisation de la rencontre a été marquée par Youssef Ouggadi (52è). Alternant défaites et victoires, les Phosphatiers se positionnent aujourd’hui à la 12ème place avec 25 points au moment où le compteur du CAK reste bloqué à 21 unités.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *