24e édition du Tour cycliste du Maroc : Mohsine Lahsaini conserve le maillot jaune et s’adjuge le titre

24e édition du Tour cycliste du Maroc : Mohsine Lahsaini conserve le maillot jaune et s’adjuge le titre

Après le titre de 1965 remporté par la légende du cyclisme national Mohamed El Gourch, le Maroc revient de nouveau au-devant de la scène cycliste nationale après la victoire historique de Mouhssine Lahsaini. Dimanche 3 avril, Lahsaini a créé l’exploit en décrochant le titre de la 24e édition du Tour cycliste du Maroc dont la 10e et dernière étape a relié, lors de cette même journée, Temara à Casablanca sur une distance de 120 km. L’Italien Leonardo Pinizzotio a remporté la 10e et dernière étape du 24e Tour. Pinizzotio s’est imposé en 2h 41min 36sec devançant au sprint final le Marocain Tarik Chaoufi (équipe nationale A) et le Sud-Africain Brown Arran. Au terme de cette dernière étape, Lahsaini, 26 ans, conserve le maillot jaune et remporte l’édition. « Seulement une seconde d’avance qui a séparé Mohsine Lahsaini sur le titre de cette 24è édition du Tour cycliste du Maroc. Je n’avais aucun doute sur le potentiel de nos cyclistes nationaux. Ces derniers peuvent refaire l’exploit de Mohamed El Gourch qui avait remporté le titre de ce prestigieux tour en 1965», a estimé Mohamed Belmahi, président de la Fédération royale marocaine de cyclisme (FRMC). Et de poursuivre que «Le Maroc a soif de ce genre de consécration. On a suivi une bonne stratégie pour garder les premiers rangs et s’adjuger le titre de cette édition». « Il faut toujours garder espoir, la patience et la confiance en soi pour y arriver. Nos éléments nationaux se sont durement entraînés pour donner au public marocain le titre du Tour cycliste du Maroc», a conclu M. Belmahi. En effet, le prodige du cyclisme national, Mohsine Lahsaini a pu conserver son maillot jaune de leader, au terme de la 9e et avant dernière étape disputée samedi 2 avril entre Meknès et Rabat sur une distance de 140 km. Lahsaini avait délogé le Sud-Africain Johann Rabie de la tête du classement général, qu’il avait dominé lors des 7 premières étapes, en s’adjugeant la 8e étape courue vendredi 1er avril entre Fès et Meknès. Il a pris la tête du classement général avec 34h 30:01, devant le Sud-Africain Daryl  Impey (34h 30:02) et l’ancien leader, Rabie, auteur du même chrono. De son côté, la sélection marocaine A a conservé sa place au sommet du classement général par équipes, devant les Sud-Africains de MTN Qhubeka et Italiens de Miche Guerciotti, tandis que la sélection olympique marocaine a occupé la 6e place. Il faut rappeler que Abdelaâti Saâdoune a quitté la compétition après avoir chuté et s’être fracturé le poignet droit lors de la 4ème étape.


Palmarès : Mohamed El Gourch demeure le cycliste le plus titré du tour
La légende du cyclisme marocain, Mohamed El Gourch, demeure le coureur le plus titré au palmarès du Tour du Maroc, grâce à ses trois victoires consécutives en 1960, 1964 et 1965. El Gourch avait occupé la deuxième place lors de l’édition de 1967, derrière le champion du monde et médaillé de bronze aux Jeux olympiques, le Suédois Gosta Pettersson, et classé troisième lors des éditions de 1968 et 1969.

 
Classement individuel

  1. Mohssine Lahsaini (Maroc A) 37h 12:50.
  2. Daryl Impey (RSA) à 1 sec.
  3. Johann Rabie (RSA) m.t.
  4. Adil Jelloul (Maroc) m.t.
  5. Martin Wesemann (RSA) 37h 13:28.
  6. Giancluca Randazzo (ITA) à 2 sec.
  7. Hassan Zahboune (Maroc espoir) 37h 13:49.
  8. Matej Jurco (SVK) 37h 15:39.
  9. Ismail Ayoune (Maroc A) 37h 16:23.
  10. Danail Andonov Petrov (BUL) m.t.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *