25,9 milliards de dollars pour les infrastructures sportives

25,9 milliards de dollars pour les infrastructures sportives

La désignation de Rio de Janeiro comme ville hôte des jeux Olympiques de 2016 va «donner un coup de fouet» au tourisme au Brésil et dans d’autres pays d’Amérique du Sud, a déclaré mercredi le vice-ministre brésilien du Tourisme, Mario Moyses.
«Nous allons nous concerter avec d’autres pays sud-américains pour tenter d’attirer des visiteurs non seulement au Brésil, mais aussi en Argentine, au Chili, en Colombie ou au Pérou», a expliqué M.Moyses en marge de l’assemblée générale de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) à Astana (Kazakhstan).
«Au total, le Brésil compte investir 25,9 milliards de dollars dans la construction d’installations sportives et dans l’amélioration des infrastructures», a-t-il rappelé. En premier lieu figure la construction d’une ligne de train à grande vitesse entre Rio et Sao Paulo, prévue pour 2014, à temps pour la Coupe du monde de football également organisée par le Brésil.
La France, la Corée du Sud, le Japon et l’Allemagne sont sur les rangs pour décrocher cette commande très convoitée. «Le contrat sera attribué au premier semestre 2010», a déclaré M. Moyses. La rénovation de l’aéroport et de la zone portuaire de Rio devrait également profiter au tourisme. La ville compte aussi étendre son réseau de métro, et rénover la moitié de ses 48.000 chambres d’hô_tel. Pour faire face aux problèmes de sécurité, M. Moyses a assuré que la ville allait «installer des caméras de surveillance et renforcer la police touristique».
La nouvelle de l’attribution des JO à Rio tombe à pic pour le Brésil, qui voit le nombre de ses visiteurs diminuer du fait de la crise économique mondiale: de janvier à août, les arrivées internationales ont reculé de 4,1% et les recettes de 10,3%. En 2008, le Brésil a accueilli 5,05 millions de visiteurs étrangers (+0,2% par rapport à 2007), et les recettes liées au tourisme ont bondi à 5,8 milliards de dollars (+17%), selon le baromètre de l’OMT.  Les autorités locales vont également consacrer 1,25 milliards de dollars pour l’assainissement des eaux de la baie de Guanabara à Rio, qui doit accueillir une partie des disciplines aquatiques lors des Jeux. L’objectif est de traiter 60% du volume total des eaux de la métropole, contre seulement 33% actuellement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *