27ème journée de la Botola Maroc Telecom: Les Aigles Verts s’approchent du sommet

Au retour des vestiaires, les Rouges ont pris les choses en main. Cependant, toutes les tentatives n’ont pas été bien négociées à cause de la précipitation et de l’absence d’un vrai attaquant de pointe. Malgré les multiples et vaines occasions, les poulains de Toshack étaient déboussolés.

La perspective de ne voir la Botola Maroc Telecom dévoiler l’identité du vainqueur que lors de la dernière journée prend de plus en plus la forme d’une hypothèse très sérieuse.
La 27ème journée y est pour beaucoup. Les bookmakers les plus chevronnés n’auraient pu réussir leurs pronostics, tellement cet épisode était imprévisible et renversant. A commencer par l’affiche de cette journée mettant aux prises le Raja et le Wydad. A huis clos, cette rencontre qui s’est déroulée pour la première fois au Grand Stade de Tanger a vu les Verts s’imposer par 3 buts à 0. Ceux-ci ont ouvert la marque à la 20ème minute du jeu par le biais de Christian Ossagouna sur un joli coup de tête bien placé. Abdelilah Hafidi lui emboîte le pas juste avant la pause profitant d’un mauvais marquage et d’une sortie hasardeuse du gardien Laaroubi. Au retour des vestiaires, les Rouges ont pris les choses en main. Cependant, toutes les tentatives n’ont pas été bien négociées à cause de la précipitation et de l’absence d’un vrai attaquant de pointe. Malgré les multiples et vaines occasions, les poulains de Toshack étaient déboussolés. Alors qu’on se dirigeait vers la fin de la rencontre, Issam Erraki assomme ses adversaires du jour sur un coup franc joliment tiré.
Un succès qui permet au Raja de prendre la deuxième place du classement, avec 44 points, derrière le WAC qui reste leader avec 47 unités et un match en moins.
Toujours dans la région du nord, le Moghreb de Tétouan s’est fait surprendre à domicile par l’Olympique de Khouribga. La victoire des visiteurs tombe à point nommé et ressuscite l’espoir de faire partie de l’élite la saison prochaine. Les hommes de Youssef Lemrini, appelé récemment à la rescousse, ont ouvert la marque à la 9ème minute par Ibrahim Bazghoudi avant que Zaid Krouch n’égalise pour les locaux à la 27ème minutes. L’OCK a définitivement repris l’avantage sur un but contre son camp de Mohamed Aberhoune à la 56ème minute. Un résultat qui permet au club phosphatier de se hisser à la 14ème place avec 28 points alors que le MAT prend la 8ème position avec 37 points.

Le Moghreb de Fès a failli lui aussi créer la surprise, mais c’était sans compter sur la détermination de la Renaissance de Berkane. Au complexe sportif de Fès, les aficionados du ballon rond ont savouré une rencontre de haute intensité. Jamais le MAS n’a été aussi brillant lors de cette saison que lors de cette rencontre. Cherchant a écarter au plus vite le spectre de la relégation, les représentants de la capitale spirituelle ont sorti le grand jeu. Néanmoins, ce sont les Berkanais qui lancent les hostilités par l’intermédiaire de Abdelhadi Halhoul à la demi-heure du jeu.

Ali Badara Silla égalisera pour les siens à la 71ème minute. On assistera dès lors à un rythme très soutenu. Six minutes après le but d’égalisation, les hommes de Mohamed Achhabi ont retrouvé l’avantage grâce à Khadir Chouaib. Mais la RSB n’a pas fait le déplacement pour le tourisme. Elle a réussi à remettre les pendules à l’heure trois minutes avant le terme de la rencontre grâce à soufiane Bahja. Un nul qui n’arrange pas les affaires du MAS qui reste lanterne rouge avec 25 points alors que la RSB est 6ème avec 40 points.
Lors de cette même journée, le Chabab Al-Hoceima (CRA) et le Difaa d’El Jadida (DHJ) se sont neutralisés (0-0) dans une rencontre marquée par l’excès de prudence.

Au classement, le CRA reste 10è mais porte son actif à 33 points à deux longueurs, devant son adversaire du jour le DHJ.
Le partage de points a également été le maître mot de la rencontre opposant le Mouloudia d’Oujda à l’Olympic de Safi au Stade d’Honneur de la capitale de l’Oriental. Les locaux ont ouvert le score par le biais d’Abdelilah Mansour (45+2), avant d’être rejoints sur un but du Nigérian Tony Edjomariegwe (73è). Le score de parité restera inchangé. Ce résultat ne profite à aucune des deux formations qui n’ont pas encore définitivement scellé leur sort en championnat. Enfin, l’AS FAR poursuit imperturbablement son bonhomme de chemin et s’impose sur la pelouse du KAC de Kénitra par 2 buts à 0. Les buts des Militaires ont été inscrits par Zouhair Ouchen et Mehdi Naghmi qui devient par la même occasion meilleur buteur de la Botola avec 9 buts.

Cette victoire permet à l’AS FAR de s’approcher sensiblement du wagon de tête et d’occuper la 5ème position avec 41 points à 6 unités du leader.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *