80ème victoire de Michael Schumacher

En devançant le Finlandais Kimi Raikkonen (McLaren-Mercedes), le Brésilien Rubens Barrichello (Ferrari) et le Britannique Jenson Button (BAR-Honda), l’Allemand s’est adjugé sa dixième victoire de la saison, la quatre-vingtième de sa carrière et confirmé un peu plus son hégémonie sur la discipline. S’il partait en quatrième position sur la grille, le sextuple champion du monde faisait preuve d’une formidable clairvoyance et adoptait comme toujours la stratégie adéquate pour s’imposer face à Raikkonen, incapable comme Fernando Alonso (Renault) une semaine plus tôt à Magny-Cours, de mettre Ferrari en échec. En France, Michael Schumacher avait opté pour un arrêt de plus que ses rivaux (4 contre 3). A Silverstone, l’Allemand avait décidé d’en faire un de moins (2 contre 3).
Cette tactique aurait pu assurer une avance confortable au pilote de la Scuderia. Mais un violent accident de Jarno Trulli (Renault) au 40e tour, heureusement sans gravité pour l’Italien, devait contraindre la voiture de sécurité à intervenir, à neutraliser la course. Raikkonen, Barrichello et les autres pilotes en profitaient pour effectuer leur dernier ravitaillement, sans perdre de temps sur Schumacher.
Ce dernier voyait même sa confortable avance fondre. Mais il en faut plus pour battre l’Allemand. Avec sa dixième victoire cette année, le sextuple champion du monde conforte non seulement son avance au Championnat, mais il se rapproche de son record de onze victoires en une saison, record qu’il pourrait bien pulvériser d’ici le 24 octobre au Brésil, à Sao Paulo, où aura lieu le dernier Grand Prix de la saison.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *