8ème de finale : des matches à ne rater

8ème de finale : des matches à ne rater

L’Argentine affrontera le Mexique, samedi à Leipzig (est), et le Portugal rencontrera les Pays-Bas, dimanche à Nuremberg (sud est), en huitièmes de finale du Mondial 2006 de football en Allemagne, après les matches disputés mercredi dans les groupes C et D.
L’Argentine, qui a fait match nul (0-0) face aux Pays-Bas à Francfort, termine premier du groupe C grâce à une différence de buts meilleure que celle des Néerlandais (+7 contre +2). Malgré Riquelme, Tevez et Messi d’un côté, et van Nistelrooy, van der Vaart  et van Persie de l’autre, les deux leaders de la poule – qui avaient chacun  remporté leurs deux premiers matches – n’ont pas réussi à marquer le moindre but.
Pourtant, Phillip Cocu, le milieu de terrain des Pays-Bas, juge ce résultat satisfaisant : «On est vraiment très content. Face à l’une des meilleures équipes du monde, on a bien contenu leur jeu offensif en faisant bloc.
C’est une belle satisfaction d’être en 8e de finale quand on voit la qualité du groupe C. Maintenant, face au Portugal, il faudra oublier le traumatisme de l’Euro-2004 (les Pays-Bas avaient été éliminés en demi-finale par les Portugais, ndlr). Ne pas regarder le passé. Mais penser seulement à faire un bon match».
La première place du Groupe C conduit les Argentins à affronter le Mexique (Groupe D) à Leipzig. Le 1er du groupe C affronte en effet le 2e du groupe D, et inversement, en huitièmes de finale.
En laissant notamment quatre titulaires au repos (Sorin, Heinze, Saviola et Crespo), les joueurs de José Pekerman devraient arriver frais en 8e de finale, ce qui ne sera pas forcément le cas des Mexicains qui ont été battus (2-1) par le Portugal à Gelsenkirchen (ouest).
Une défaite qui n’a donc pas empêché les Aztèques de se qualifier, juste derrière un Portugal qui aura fait carton plein dans son groupe (3 victoires). Les Portugais affronteront les Pays-Bas à Nuremberg, pour une revanche de la demi-finale de l’Euro-2004 : à Lisbonne, les Néerlandais s’étaient inclinés 2  à 1 face au pays hôte.
Dans les deux autres matches de la journée, l’Iran et l’Angola (Groupe D) ont fait match nul (1-1) à Leipzig tandis qu’un peu plus tard la Côte d’Ivoire a sauvé l’honneur en s’imposant 3 à 2 face à une Serbie-Monténégro réduite à 10 en 2e période, à Munich (sud). Ces quatre équipes sont éliminées.
«Le plus important  aujourd’hui c’était de bien terminer, et on a bien terminé, c’est cela qui est  bien. On l’a fait avec la manière en plus. Sur nos deux premiers matches, on a forcément des regrets, même si on respecte beaucoup l’Argentine et la Hollande. Je n’ai pas beaucoup joué (durant le Mondial, ndlr), mais j’étais bien aujourd’hui», s’est réjouit l’attaquant ivoirien Aruna Dindane, auteur de deux buts.
Les deux autres huitièmes de finale déjà connus sont Allemagne-Suède, samedi à Munich, et Angleterre-Equateur, dimanche à Stuttgart (sud).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *