À l’heure du National 2002

Le temps est la compétition pour le tennis national. Organisé par le tennis Club de la Justice, le championnat national 2002 aura lieu à Rabat du 19 au 23 mars prochain. Tous les joueurs marocains y seront présents, exception faite du tenant du titre, Mehdi Tahiri qui, à cause de sa blessure, ne pourra pas défendre sa couronne.
L’événement a été annoncé jeudi dernier, au Complexe sportif de la Justice, lors d’une conférence de presse du comité d’organisation. S’exprimant sur les aspects organisationnels de cette compétition, Mohamed Zoubeïri, président du club et vice-président de la Fédération royale marocaine de tennis, a affirmé que tous les préparatifs nécessaires à la réussite de ce championnat ont été mis en place. Pour lui, l’initiative d’organiser un tournoi d’une telle envergure intervient après le franc succès du championnat national des catégories Critérium et Espérance qu’avait abrité le club l’année dernière. Mettant l’accent sur l’importance qu’occupe le sponsoring dans tous les domaines, notamment dans le sport, Zoubeïri a déploré dans ce sens le manque d’intérêt qu’affichent les sponsors à l’égard de cet événement. « Il n’y a pas se sport sans sponsoring », a-t-il dit. Leur contribution aurait été d’un grand apport aussi bien dans l’amélioration du niveau du tournoi que dans la tenue, en parallèle de maintes autres activités en faveur des jeunes.
Un manque qui n’empêche pas le club, souligne le président du club de la justice, d’organiser des activités sportives et culturelles, avec la contribution de l’UNICEF, représentée par des sportifs et artistes nationaux qui en sont les ambassadeurs au Maroc. De son côté, Abdellatif Talbi, directeur de l’édition, a rappelé que les organisateurs tenteront de contourner le problème financier qui s’impose en l’absence d’un parrain de l’édition.
En dépit de ces défaillances financières, précise Talbi, le club a respecté le cahier de charge et réservé une enveloppe budgétaire de l’ordre de 120 mille dirhams comme primes pour les méritants. Il a fait savoir que l’Association des oeuvres sociales du ministère de la justice a accordé au club une aide matérielle importante. La Fédération royale marocaine de tennis va également apporter son grain de sel par un soutien technique. Le tirage au sort pour arrêter le tableau final du national-2002 sera effectué ce lundi au siège du club. La Fédération a décidé d’octroyer aux vainqueurs de ce championnat (hommes et dames, dont Bahia Mouhtassine) une Wild Card d’accès au tableau final du Grand Prix Hassan II et du prix de SAR la princesse Lalla Meryem, qui se disputeront du 6 au 14 avril prochain au complexe Al Amal à Casablanca. Les finalistes et demi-finalistes, quant à eux, disputeront les qualifications pour accéder au tableau final. A l’occasion du National-2002, l’équipe nationale juniors sera en stage de préparation au club de la Justice, en perspective du championnat d’Afrique qui aura lieu en Tunisie.
En organisant l’année dernière le Championnat national individuel, le club de la justice a prouvé sa capacité de réussir le National-2002 qui récompense les meilleurs tennismen au niveau national, a indiqué pour sa part Mohamed Zouheïri. Il a affirmé que le nouveau bureau de la fédération redoublera d’efforts pour la vulgarisation et la promotion du tennis national et soutiendra les champions marocains pour qu’ils puissent continuer a refléter le niveau atteint par le tennis marocain sur la scène internationale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *