Abdelhak Mendoza : «Nous insistons sur la compétence des étrangers»

ALM : L’annonce du nom de l’entraîneur national est imminente. Plusieurs pronostics ont été faits. Que pensez-vous de l’éventuelle élection d’un entraîneur étranger ?
Abdelhak Mendoza : Pourquoi pas. Nous ne sommes pas contre un sélectionneur étranger  à condition qu’il soit un grand technicien entouré, bien évidemment, de cadres marocains. Il n’y a pas de discrimination chez nous. Nous insistons sur la compétence des étrangers.
L’Amicale des entraîneurs  en tant que partenaire de la frmf a fourni une liste de six entraîneurs marocains dont Badou Zaki, Fathi Jamal, Mustapha Madih, Aziz El Amri, Rachid Taoussi et M’hamed Fakhir pour entraîner  les lions de l’atlas. On ne doit pas négliger la compétence de nos techniciens nationaux qui prouvent chaque jour leur aptitude à occuper ce poste. Jusqu’à présent, nous attendons toujours de se réunir avec le Bureau fédéral pour discuter du sujet. Même si notre position est claire. En effet, nous demandons que la direction technique soit assurée par un coach marocain en collaboration avec des cadres étrangers. Aussi, la fédération doit offrir aux équipes nationales le budget adéquat. 

Que pensez-vous de Roger Lemerre ?
Nous savons tous que Lemerre a formé quelques entraîneurs français dont Didier Deschamps, Jean Tigana, Jacques Santini et Raymond Domenech. Le succès marquant de Lemerre reste sa victoire en tant que sélectionneur de la France à l’Euro 2000. Il a dirigé l’équipe de France militaire (1986-1997) et il a été entraîneur-adjoint de l’équipe de France championne du monde en 1998 avant d’en prendre les commandes entre 1998 et 2002. Mais je tiens à  vous dire que les rênes de notre équipe nationale doivent être prises par un gros calibre du football bien qu’il ne soit pas marocain. Nous avons envie de raviver le bon vieux temps du football national. Pour cela, plusieurs techniciens  devront être recrutés par la frmf pour former non seulement l’ équipe première mais aussi l’équipe olympique et celle des joueurs locaux.

Le CHAN des joueurs locaux aura lieu en 2009 à Abidjan, que pensez vous de cette première expérience?
Le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) est une démarche assez louable de la Confédération Africaine de football (CAF). Les joueurs locaux sont plus motivés. Ils pourront ainsi montrer leur compétence  et leurs potentialités. Leur premier match contre l’Algérie est prévu ce samedi en Alger.  La sélection marocaine regroupe les meilleurs  joueurs de l’élite qui sont capables d’aller très loin dans cette compétition continentale.  Ils sont d’autant plus accompagnés d’une grande figure du football national fathi Jamal.

Êtes-vous pour ou contre le gazon synthétique?
J’ai assisté à la réunion qui s’est tenue récemment en présence des membres de la FIFA et du Bureau fédéral.
Personnellement, je ne suis pas spécialiste en la matière, mais je rejoins ceux qui sont d’accord avec cette nouvelle expérience. Vu l’état de nos pelouses naturelles qui sont nues, il est préférable de jouer sur des pelouses artificielles bien entretenues.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *